Antibes GALLERY       The PLAYERS      Playoff PORTRAITS      ACTION Gallery     En Anglais


UN BEAU WEEK-END
MA FOI…

Oui, malgré la chaleur étouffante (en particulier le premier jour), ce fut un superbe week-end que la FFSquash et le Antibes Squash & Fitness Club nous avait réservé.

Du soleil (et croyez-moi, vu la température à Londres aujourd’hui, je le regrette déjà), de superbes joueurs, de toutes nationalités, une très bonne organisation, un arbitrage d’un très bon niveau...

... Un accueil plus que chaleureux, des petits plats préparés avec amour par Debbie, un personnel derrière le bar aux petits soins (Alex Muller, eh oui, Jérome, Karine… un vrai bonheur la Karine…),

... Et bien sûr, bien sûr, Guillaume Dubarry qui a fait un boulot fantastique en compagnie d’Eric Nadal, tout ça sous la coupe de Lee Goodall, calme, « in control », et partout à la fois…

Et Pauline Filet, naturellement …
  

  
LES MATCHS…


J’avoue que j’ai eu du mal à choisir mon siège, car j’avais le choix entre Olli/Simon, ou John/Adrian.

Entre les deux mon cœur balance…

Simon Parke, il court partout, il récupère tout, et il vous colle de ces petits volées amorties de derrière les fagots… Olli Tuominen, il attaque comme un malade, et va tout chercher… Ce fut un match en 3 seulement, remporté par Olli, mais juste pour vous situer le style de jeu, le deuxième jeu dura 31 minutes…

Mais bon, je choisis de voir le « Big John » White contre le coureur de fond Adrian Grant.

1h 52 de jeu… Bonjour…. Sous une chaleur de four à pain, avec des échanges du feu de Dieu… Un exemple : après le deuxième jeu, je me suis éclipsée pour aller voir le 3ème jeu entre Sir Simon et Olli. Quand je suis revenue, on en était à 2/0… En 10 minutes, Adrian avait marqué 2 points…

Le 3ème jeu fut le plus intense, et quand je dis « intense », les mots « homérique », et « brutal » viennent aussi à l’esprit. Mais un point important. Comme les matchs ne comptent pas pour le classement PSA, les joueurs se donnent à fond, mais sans la haine à la raquette…

Donc un match superbe, plein de respect, de gentillesse, et d’humour (mais ça, dès qu’il y a John…). Et 2/0 pour Rouen…

À partir de là, c’était la corde raide pour Capitol St Cloud. Là encore, un choix difficile… À ma gauche, Palmer/Beachill (numéros 3/2 mondiaux), à ma droite, Ricketts/Nicol

Ricketts avait très bien commencé, mais Peter, toujours dangereux lorsque physiquement frais, égalisa 1/1, perdit le 3ème, pour s’accrocher comme un beau diable dans le 4ème, menant 5/4 contre le bouillant Australien…

Mais sur le court numéro un, le suspense n’était pas au rendez-vous. Un Palmer au top de sa forme, contre un Beachill se remettant d’une intoxication alimentaire (non, pas en France, ouf !), y avait pas photo… Le Lee était vraiment tout pâle, et ne pu jamais défendre ses chances…

David l’emporta facilement, permettant à Rouen d’empocher sa quatrième victoire consécutive, et Peter Nicol « de mourir gracieusement », lâchant le match quand il réalisa que son équipe avait gagné…
 
LA FIN

Une belle remise des prix, la longue liste des remerciements, bilingue s’il vous plaît, enfin, pour Lee Goodall, pour les autres, des « essais » pas toujours transformés, mais qui eurent le mérite d’être tentés…

…La liste des sponsors, comme Babolat, Renault Antibes et Littoral Interim, que Dieu les bénisse….

…Eh puis les médailles, les bisous, les regards un peu déçus des perdants, les sourires et la joie des gagnants, et la photo de fin d’année…

…De fin d’année, de fin de cycle, de fin d’une époque, qui permettait une absence remarquée de tous joueurs français en finale d’un Championnat de France…

Le règlement se devait d’être changé. Il l’est. L’année prochaine, une autre histoire, de nouveaux visages, une nouvelle énergie…

Le Squash Français bouge…. Le Squash Français évolue…

Et c’est bien…
                                                           
Framboise

 Play-offs des championnats de France  par équipes 1ere division

Samedi 4 Juin:
 
FINALE HOMMES:
Rouen Squash bat Capitol St Cloud        4/1
  
David Palmer bat Lee Beachill          9/2, 9/0, 9/4
 
 Peter Nicol perd Anthony Ricketts     3/9, 9/1, 3/9, 5/9
   Nick Matthew bat James Willstrop     9/5, 9/2
   John White bat Adrian Grant            9/6, 4/9, 10/8, 9/3
   Olli Tuominen bat Simon Parke        9/3, 9/7, 9/2

FINALE FEMMES:
Capitol St Cloud bat Rackets Antibes           5/0
 
Laura Lengthorn bat Becky Botwright                3/0
  Dom. Lloyd-Walter bat Annabelle Romedenne   3/0
  Suzie Pierrepont bat Emilie Bouzeza                 3/0
  Sarah Kippax bat Catherine Bignotti                 3/0
  Caroline Heal bat Virginie Fribourg                   3/0

Résultats Complets







Playoff PORTRAITS


The PLAYERS on the Finals

"Je suis très content, parce que bien qu’on ait maintenant gagné 4 titres, cette finale me faisait très peur…

"Je suis ravi surtout parce c’est la victoire d’une équipe, parce que cela fait maintenant 4 ans que nous travaillons ensemble, et que ce n’est pas du tout une victoire de mercenaires, mais de gens avec qui nous avons des liens d’amitiés très forts. Et ce que ces gens-là nous font vivre est extraordinaire…

"Mon seul regret, c’est que Peter ait perdu, car cette année, il avait décidé de ne pas jouer, et quand nous lui avons demandé, il a accepté de rejouer… C’est un très beau cadeau que Peter nous a fait là…"
 
            Jean-Marc Poupel
                       Président Rouen
"La victoire est toujours belle. C’est la 7ème finale que nous jouons contre Capitol, mais on ne s’habitue jamais vraiment à la victoire, et c’est un plaisir sans cesse renouvelé…

"Cette victoire a une saveur particulière cette année, car comme le règlement va changer pour l’année prochaine, c’est sans doute la dernière fois que nous voyons un tel plateau…"
      
          Thierry le Lecoguiec
                      Manager Rouen

"Bien sûr que je veux vous parler ! C’est pas parce qu’on a perdu que je refuserais de vous parler… Vous savez, on a commencé à gagner en 90, on a gagné 10 titres chez les femmes, et 12 chez les hommes, alors, j’ai du recul…

"Cette année, c’est la dernière fois qu’on joue avec ce règlement. Je pense qu’il était nécessaire de faire évoluer le système, même si je pense qu’on a peut-être pas assez prit de temps pour faire une transformation en profondeur du championnat de France. Je pense que par exemple, on aurait dû impliquer les nationales 2 à la discussion, et il se pourrait bien que l’année qui vient soit une année transitoire…"
              Jacques Fontaine
                   Capitol St Cloud, FFS


Les Arbitres

"J’ai 19 ans, et je m’entraîne au Pole d’Aix avec Fred Lecomte et André Delhoste. Je suis content, car l’année prochaine, Matthieu va venir s’entraîner avec nous, et j’aurais l’occasion de jouer plus souvent avec lui…

"Aujourd’hui, vu les conditions climatiques et ma condition physique, je ne pense pas que j’aurais pu faire beaucoup mieux. Je viens de passer 15 jours à m’entraîner très dur physiquement en vue du tournoi Pioneer d’Allemagne, et là, j’avoue que j’ai un peu craqué… Surtout que le match que j’ai fait hier contre Simon Parke n’a rien arrangé…

"Matthieu joue tellement bien, il met énormément de pression dans la balle, il joue droit et il fait très peu de fautes, et sur un court chaud, c’est très difficile à gérer ..."

                 Thibault Gouti

"Thibault a très bien joué au fond du court, mais je pense qu’il aurait peut-être du volleyer un peu plus, car il n’a pas réussi à me décaler…

"C’est un joueur très physique, et aujourd’hui, il était fatigué, ce qui l’a vraiment handicapé au niveau de son jeu…

"Je suis content car j’arrive à attaquer de plus en plus, je travaille beaucoup sur mon jeu court, sur mon jeu d’attaque, et aujourd’hui, j’ai réussi à placer quelques belles amorties…"

           Matthieu Castagnet

BELLE PERFORMANCE DE GOUTI

Un joli match franco-français entre deux juniors, Matthieu Castagnet (Marseille) et Thibault Gouti (Aix). Un match fort plaisant ma foi… Je ne connaissais pas Thibault, et j’ai été agréablement surprise par ses longueurs et ses profondeurs de balles, même si son jeu court est peu être encore un peu hésitant.

Après 8 minutes, nous étions toujours à 0/0. Ah, c’est mon style de squash, ça… Et un match qui a duré au total 49 minutes pour 3 jeux, pas mal non ???

Non, de très bons et très longs échanges, Matthieu un peu trop sur la défensive dans le premier jeu, même s’il finit par le gagner, mais plus sur des fautes de son adversaire que sur ses attaques…

Ensuite, un Thibault fatigué d’un entraînement intensif en vue d’un tournoi en Allemagne ne pu que s’incliner devant un adversaire un peu trop fort physiquement pour lui aujourd’hui… Mais un jeune homme à suivre, le Thibault, un jeune homme à suivre…

    Mathieu Castagnet bat Thibault Gouti     3/0

BEL AFFRONTEMENT…

Comme d’habitude, le match entre Thierry Lincou (Set Marseille) et Grégory Gaultier (Aix) était un match intéressant, avec quelques beaux échanges, en particulier un dans au début du 3ème qui a laissé les deux joueurs au sol (et qui a sans doute coûté le match à Grégory…)



Le premier jeu fut bien dominé par Thierry (un bon début, un fait assez surprenant pour être rapporté). Puis un Grégory qui s’énerve un peu contre l’arbitre, un Thierry qui se déconcentre légèrement, et l’Aixois qui accélère  pour égaliser 1/1.

Après le fameux échange « de tous les dangers », Thierry gagnera le 3ème facilement. Il aura un gros coup de pompe à 4/0 pour lui, mais puisera dans ses réserves pour offrir un point important à son équipe du Set, aidé par un Grégory épuisé qui offrira de nombreux points en trouvant la plaque un peu trop souvent…

Les deux héros étaient fatigués, aujourd’hui…

  Thierry Lincou bat Grégory Gaultier       3/1


Antibes GALLERY       The Players      Playoff Portraits      Action Gallery     En Anglais

Yan Perrin Sameer Khan, son of Shan

Antibes GALLERY       The Players      Playoff Portraits      Action Gallery     En Anglais

Sthéphane et Célia + Mme Allamargot Lee & Angéline Goodall

Vendredi 3 Juin – Demi-finales

HOMMES :
Capitol St Cloud bat Passion Aix                    4/1
Rouen Squash bat Set Marseille                     4/1

FEMMES : 
Capitol St Cloud bat Squash de l’Hermine       5/0
Rackets Antibes bat Passion Aix                     3/2

Résultats Complets


The players in Antibes


Photo Gallery par Frederic Dagraca

"Je suis content, j’ai fait un bon match, je m’étais bien entraîné avec André. Le court ne correspondait pas du tout à James. Il faisait tellement chaud, il ne pouvait pas jouer son jeu, et en plus, je l’ai bien serré…

"A un moment, il faisait tellement chaud, il jouait ses amorties du fond du court, qui sont normalement superbe. Là, j’étais sur la ligne de service, et je pouvais les contre-attaquer… Et donc au lieu de me mettre en difficulté, il me donnait des ouvertures…"
        
   Jean-Michel Arcucci




"John est tellement impressionnant ! Comme il faisait tellement chaud, il n’a pratiquement pas joué devant, mais quelle longueur de balle ..."


"Les deux premiers jeux, ça c’est plutôt bien passé, vu que j’ai gagné… Non, je veux dire que j’ai bien joué tactiquement, parce que vu la température, si tu frappes fort et trop haut, tu ne peux jamais finir l’échange.

"J’ai pris une grande décision, je quitte Manchester, et je reviens m’installer à Chambéry ..."
                         
Isabelle Stoehr




"Je suis contente de mon match, car vu que c’est mon premier match en 15 jours depuis ma blessure trois jours avant Carcassonne ..."
             Celia Allamargot

"J’ai fait une hypoglycémie, je n’ai pas assez mangé avant le match, je n’ai pas vraiment réalisé, et après les premiers jeux, j’ai commencé à avoir la tête qui tournait.

"Je voulais vraiment bien joué, perdre ou gagner, mais au moins courir, faire un beau match, mais je n’avais vraiment plus rien dans les jambes, je ne pouvais pas bouger…"
 
                        
Thierry Lincou



The players in Antibes

CHAUD CHAUD CHAUD
LES BALLES….


Purée de changement…

Et moi qui, à Londres, étais en train de me dire qu’il faudrait quand même que je pense à arrêter mon chauffage…

Ah pour un dépaysement, pas besoin de partir en Jamaïque ou à La Réunion, ça c’est sûr… 1h40 de Gatwick, et zoom, c’est les vacances…

Oui, ce tournoi a bien un petit air de vacances… Car c’est mon frère qui est venu me chercher à l’aéroport, et qui m’a emmené au Club d’Antibes, un club toujours aussi superbe… mais un peu chaud aujourd’hui…

« Tu es allée sur le court » me demanda Lee Beachill à mon arrivée… « Parce qu’ici, il fait frais comparé au court…. »

Mais bon, le Sud Est de la France en juin… C’est pas vraiment une surprise qu’il fasse chaud…

Et puis, les meilleurs joueurs du monde, un accueil chaleureux de Lee, de Clive, de Debbie, le ravissant sourire de Pauline Filets, des potes partout… Moi, je suis comblée…
                                        Framboise

The Players in Antibes: 
quotes in English and French


Photo Gallery par Frederic Dagraca




RÉSULTATS COMPLETS

Places 3/4 HOMMES :    
Set Marseille  bat  Passion Aix          4/1
  Thierry Lincou bat Grégory Gaultier       3/1
  Azlan Iskandar bat Jean-Michel Arcucci  3/2
  Renan Lavigne bat Fabien Verseille        3/0
  Mathieu Castagnet bat Thibault Gouti     3/0
  Yan Perin perd contre Sameer Khan      2/3

Places 3/4 FEMMES:
Squash Hermine  bat  Passion Aix         4/1
   Isabelle Stoehr bat Olga Puigdemont         3/2
   Manuela Manetta bat Celia Allamargot       3/1
   Laurence Bois bat Anna-Carin Forstadius   3/0
   Sonia Pasteris bat Margot Demont            3/0
   Nathalie Brindejonc perd contre Isabelle Quintard  0/3

Demi-finales:

HOMMES :
Capitol St Cloud bat Passion Aix                     4/1

   Anthony Ricketts bat Grégory Gaultier                3/1
   James Willstrop perd contre Jean-Michel Arcucci  0/3
   Adrian Grant bat Fabien Verseille                       3/0
   Simon Parke bat Thibault Gouti                          3/0
   Alex Gough bat Emmanuel Villier                        3/0

Rouen Squash bat Set Marseille                        4/1
   David Palmer bat Thierry Lincou                         3/2
   Peter Nicol bat Azlan Iskandar                            3/1
   Nick Matthew perd contre Renan Lavigne             0/3
   John White bat Mathieu Castagnet                       3/0
   Olli Tuominen bat Yann Perin                              3/0

FEMMES : 
Capitol St Cloud
bat Squash de l’Hermine       5/0
   Laura Lengthorn bat Isabelle Stoehr                   3/2
   Dominique Lloyd-Walter bat Manuela Manetta      3/0
   Suzie Pierrepont bat Laurence Bois                     3/1
   Sarah Kippax bat Sonia Pasteris                         3/1
   Caroline Heal bat Natalie Brindejonc                   3/0

Rackets Antibes bat Passion Aix                       3/2
   Becky Botwright bat Olga Puidgemont                  3/2
   Anabelle Romedenne bat Celia Allamargot            3/2
   Emilie Bouzeza perd contre Anna-Carin Forstadius 0/3
   Catherine Bignotti bat Margot Demont                  3/0
   Virginie Fribourg perd contre Karine Isambarf       0/3
 

Aussi: Photo Gallery par Frederic Dagraca