DossierNimes2012

Semaine Greg Gaultier
Semaine Thierry Lincou
Camille Serme

SITE INTERNATIONAL

twitter facebook SiteSquash's avatar

 

Accueil

Streaming
Calendrier
Classement
Tarif-Facturation
Photos
Stages
Liens
Chts France
France/équipes
Ligues / Clubs

Articles
Squash pour les Nuls
Fram's Corner
Sous Presse
Mémoire Squash
Archives
Canada Direct
Joueurs
Videos

Petites Annonces

Librairie
Tristesse
Soin du joueur
Contactez-nous
Des Sous !!!
Ancien Site

 

Site International

DOSSIER MONDE NIMES

16 novembre


15 novembre

14 novembre 2012
 

L'EQUIPE AU RAPPORT - François Peisson

Les favoris sont là

Des huit têtes de séries, il en reste sept. Mercredi à Nîmes, seuls les Pays-Bas ont chuté. Et encore, là aussi, la logique a été pratiquement respectée. Car la jeune équipe indienne qui les a battus est en pleine progression. Et les vieillissantes néerlandaises, à l'inverse, reculent régulièrement. Le quart de finale entre l'Égypte et l'Inde promet d'être intéressant.

Les trois grosses cylindrées ont, elles, poursuivi leur sans-faute. L'Angleterre, l'Egypte et la Malaisie sont en quarts et devraient normalement filer tranquillement vers les demies. Ce fut plus dur en revanche pour Hong-Kong, très longtemps menacé par l'Afrique du Sud (1 match partout et 1-2 dans le dernier avant de conclure à 3-2). Face à l'Australie jeudi, ce sera sans doute le quart de finale le plus serré.

Exit les Bleues

La France n'ira pas en quarts de finale de "ses" Championnats du monde. Mercredi après-midi à Nîmes, les Bleues se sont inclinées en huitièmes de finale face à l'Irlande. Un match mal démarré, par la défaite de Maud Duplomb (n°72 mondiale) face à Laura Mylotte (non classée mais n°43 en novembre 2007).

La Française l'avait pourtant dominée 3-0 en mai dernier aux Championnats d'Europe, mais Mylotte a réussi cette fois à renverser la partie. Menée 1-2 (7-11, 11-8, 13-15), l'Irlandaise est revenue de 3-7 dans le quatrième jeu pour s'imposer 11-8 et conclure en 11-4.

Camille Serme (n°14) devait donc espérer un exploit ensuite contre Madeline Perry (n°10 mais ancienne n°3 en avril 2011). Après un départ serré en sa défaveur (8-11, 10-12), la Cristolienne revenait à hauteur en se battant sur toutes les balles (11-8, 11-9) mais craquait dans le dernier jeu (5-11).

Le dernier duel entre Coline Aumard (n°41) et Aisling Blake (n°23), pour l'honneur, était ensuite remporté par l'Irlandaise en deux manches (11-4, 11-9).

« Cela s'est joué à rien, déclarait ensuite l'entraîneur national Philippe Signoret. Elles ont montré que la victoire était possible. Maud manquait peut-être d'un peu de condition physique. Camille, elle, a su attaquer, agresser Perry mais elle a aussi commis quelques erreurs qui ont payé cash face à une telle joueuse d'expérience. »

La France a échoué là où, il y a deux ans, un 3-0 face aux Irlandaises lui avait ouvert la porte vers une sixième place finale, la meilleure de son histoire. A Nîmes, les Bleues se contenteront d'une place entre 9 et 16... Il faudra déjà commencer par battre les Galloise ce mercredi soir.


Canada Direct

13 novembre 2012
 

L'EQUIPE AU RAPPORT - François Peisson

La France a parfaitement débuté "son" Championnat du monde, lundi à Nîmes. Opposées aux Néerlandaises, les Bleues se sont imposées 2-1, grâce à une première victoire de Camille Serme (n°14 mondiale) (11-8, 11-13, 8-11, 11-4, 11-7) face à Natalie Grinham (n°11).

Par la suite, Coline Aumard (n°41) démarrait plein pot contre Orla Noom (n°64) mais s'inclinait finalement en cinq jeux (11-4, 11-1, 9-11, 4-11, 4-11). Enfin, Laura Pomportes (n°63) marquait le point du succès en dominant en quatre jeux (11-5, 11-5, 9-11, 11-2) Milou Van der Heij (n°57).

Mardi, les Françaises joueront la première place de la poule H contre l'Allemagne, battue 0-3 dans la matinée de lundi par les Pays-Bas. Du côté des grosses nations, aucun accroc non plus lors de cette première journée.

Angleterre, Malaisie, Nouvelle-Zélande - par deux fois -, Hong-Kong, Irlande, Égypte et Australie - un seul match pour ces quatre autres nations - l'ont emporté 3-0. Et peuvent, comme les Françaises, envisager la suite avec optimisme.

 

12 novembre 2012

L'EQUIPE AU RAPPORT - François Peisson

Bienvenue au Parnasse et aux Costières à Nîmes ! Vingt-six nations disputent à partir de ce lundi et jusqu'à samedi prochain les Championnats du monde féminins par équipes. Quelques mois avant les hommes, à Mulhouse en juin 2013, c'est la première fois qu'une telle compétition est organisée en France. Et la FFSquash a mis le paquet avec pas moins de trois courts vitrés.

Dans ce contexte, que peuvent espérer Camille Serme (n°14 mondiale), Coline Aumard (n°41), Laura Pomportes (n°63) et Maud Duplomb (n°72) ? Sixième en 2010, lors de la dernière édition, les Bleues espèrent de nouveau aller jusqu'en quarts de finale, même si l'ancienne pensionnaire du Top 10 mondial, Isabelle Stoehr, n'est plus là. Il faudra déjà batailler avec les Pays-Bas en poule, pour espérer avoir ensuite un "bon" huitième.

A 23 ans, Serme, la chef de file, a reculé au classement - huitième en juillet, quatorzième aujourd'hui - et reste sur trois éliminations au premier tour en tournois. Son dernier et unique succès de l'année remonte à avril 2012 au Texas. Elle a ainsi vu des joueuses comme la Malaisienne Low Wee Wern (n°7) ou la Néo-zélandaise Joëlle King (n°5) passer devant elle.


L'Angleterre favorite, la Malaisie en outsider

Du côté des favorites pour le titre, l'Angleterre apparaît au dessus du lot, avec trois joueuses au sommet : Laura Massaro (n°3), Alison Waters (n°4) et Jenny Duncalf (n°6). Six fois titrées depuis 1985, les joueuses d'outre-Manche restent cependant sur deux échecs en finale, face à l'Égypte (2008) et l'Australie (2010). Si ces dernières seront diminuées par l'absence de Kasey Brown (n°12), les Égyptiennes peuvent l'emporter grâce à Raneem El Weleily (n°2) et Nour El Sherbini (n°8), tout juste dix-sept ans.

La Malaisie pourrait également surprendre, avec sa numéro un mondiale Nicol David et la révélation de l'année Low Wee Wern, 22 ans, passée de la quatorzième à la septième place mondiale en quatre mois. Sans oublier non plus Hong-Kong, la Nouvelle-Zélande et l'Irlande.

Ce qui laisse peu de place pour un exploit des Bleues...

                                   
  

9 novembre 2012

"L'équipe de France féminine est en préparation terminale à Monaco. Sur invitation de la Fédération monégasque, c'est donc dans d'excellentes conditions que nous évoluons cette semaine.

Au programme des séances technico-tactiques et des matches en soirée face aux meilleurs éléments masculins de la principauté.

Laura, Maud, Coline et Camille sont donc en pleine préparation, encadrées par le staff de l'équipe de France composé de Fred Roualen, préparateur physique, Florent Ehrstein, kinésithérapeute, et moi même.

Demain samedi départ pour Nîmes et lundi, notre premier match nous opposera aux Néerlandaises, dans une rencontre qui s'annonce très chaude !"
 
                       

Mauvais moment pour Coline. Il y a trois semaines, opérée de l'appendicite. Puis blessée à Monte-Carlo la semaine dernière.... FG

Coline Aumard : « On va tout donner »
Recueilli par Olivier Navarranne

Vous vous êtes blessé à l'entraînement la semaine dernière, que s'est-il passé exactement ?

Vendredi dernier, lors d'un match, ma cheville a tourné lors d'un contact violent. Donc je suis allée aux urgences afin de vérifier qu'il n'y avait pas de problèmes. Ce lundi, mon médecin du sport a validé ma participation aux championnats du monde. J'avais peur de ne pas pouvoir venir, mais finalement je serais là !

Et comment vous sentez-vous à l'approche d'un tel événement, un Mondial à domicile ?

Pour le moment nous sommes en stage de préparation, que nous avons la chance de faire à Monaco, donc nous ne sommes pas encore sur les lieux, nous ne ressentons, pour le moment, pas la pression de la compétition. Le fait que ces Mondiaux se déroulent en France est une très bonne chose car il n'y aura pas de décalages horaires, ce sera une organisation française donc il n'y aura pas de problèmes. Tout cela ne nous met pas de stress, mais nous apporte plutôt de la confiance. On sait qu'on va tout donner et on verra bien le résultat.

Il y a deux ans la France avait terminé 6e. Cette équipe a-t-elle les moyens de faire mieux ?

Je pense que nous avons les capacités pour aller en quarts de finale. On est pas tête de série, donc on n'a pas forcément de pression de résultat, mais on va tout donner pour atteindre cet objectif là. On est capable de battre des équipes plus fortes que nous, mais aussi de perdre contre moins fort que nous. Par rapport à il y a deux ans ce n'est pas la même équipe, donc on ne peut pas encore dire si on peut faire mieux ou pas.

La défaite en demi-finale des championnats d'Europe par équipes, survenue en mai dernier, est-elle oubliée ?

Chaque rencontre, et c'est encore plus vraie pour une défaite, nous sert à nous construire. Cette défaite là n'est pas oubliée, elle est présente. Ce n'est pas quelque chose que l'on regrette, car on a tout donné. C'est sûr qu'on était vraiment déçus car on est pas passé loin de la finale, mais tout s'est bien passé ensuite, personne n'a rien reproché à qui que ce soit dans l'équipe.

Vous êtes la plus jeune joueuse de cette équipe de France. C'est un surplus de pression ?

Non, car je ne suis pas beaucoup plus jeune que les autres, je n'ai pas moins d'expérience que mes partenaires. Être jeune, au contraire, peut aider à se surpasser et à tout donner quand on a des choses à prouver. Moi, quand je suis sur le cours, je donne tout sans penser à mon âge ou à l'expérience que j'ai.

Pour vous, quel sera l'impact de ces Mondiaux sur le squash français ?

En premier lieu, cet événement va constituer une formidable vitrine pour le squash féminin, qui est très peu médiatisé. Durant la compétition, il ne va pas falloir hésiter à aller au contact du public, des jeunes et de la presse afin de promouvoir notre sport. J'espère que les gens pourront comprendre que le squash n'est pas un sport violent, et que c'est surtout une discipline praticable par tout le monde.
Home ] Calendrier ] Tournois ] Articles ] Links ] Joueurs ] Sous Presse ] InfosUtiles ] Contact ] DesSous ] FramsCorner ] Archive ] Recherche ] Live ] Ligues ]

©2013 SiteSquash