Home

• PSA Château-Arnoux • France • du 17 au 20 juillet 2014  •  

SQUASH MOYENNE DURANCE PSA CHALLENGER
du 17 juillet au 20 juillet 2014, Château-Arnoux

[HOME] [Draws2014] [Jour 2] [Fred Interviews] [Qualifying] [Photos] [Infos] [2013]

TABLEAU - DRAW

20 juillet 2014 - Finale

[2] Christophe André (Fra) 3-1 [Q] Auguste Dussourd (Fra)
                      9/11, 11/3, 11/1, 11/9 (46mn)

Notre Juge-Arbitre Reports Live....

Le Tour de France est passé sous la pluie à Château-Arnoux cependant le soleil est revenu pour la Finale du PSA 100% Française entre Auguste Dussourd et Christophe André.

Le premier jeu commence sans round d’observation à mille à l’heure. Les 2 joueurs sont au coude à coude jusqu’à 4/4. Auguste prend alors 3 points d’avance sur des fautes d’attaque de Christophe. Ce dernier revient à 7/7 mais Auguste choisit ce moment pour rentrer 2 nicks. A 9/7 Christophe se crispe un peu et concède ce premier jeu 11/9.


Au deuxième jeu Christophe accélère le rythme d’entée pour mener 3/0. Auguste se cale sur cette cadence et revient à 3/3 mais il commence à puiser dans ses réserves physiques et se fait distancer 7/3 pour s’incliner 11/4 après un gros coup de fatigue.

De retour pour le troisième jeu Auguste semble très fatigué et cet état ce confirme dans le jeu, il est moins lucide et joue plus vite devant, Christophe profite de ces boulevards pour marquer à chaque occasion. Auguste se bat pour marquer 1 point qu’il marquera à 10/0.

Plus de deux minutes s’écoulent pour la reprise du 4° jeu. Auguste semble vraiment rincé mais il donne tout et empoche le premier point de ce jeu et les 3 autres pour mener 4/0.

Malheureusement pour lui Christophe reste centré sur sa tactique et le fait énormément travailler tout en restant au T. Il remonte à 4/4 puis passe devant pour mener 6/4. Auguste s’agace commence à discuter chaque décision de l’arbitre et laisse plusieurs points dans la bataille. Christophe mène alors 8/6 à ce moment du match et on se dit que les carottes sont cuites mais Auguste remonte à 8/8.

Christophe décide alors d’en rajouter une couche pour ce procurer 2 balles de matchs. Auguste en sauve une mais s’incline sur la suivante. Christophe empoche son premier PSA de sa carrière.

FRED DOMAIN
INTERVIEWS

Christophe, Auguste, Adam, Lyell, Mike

FRED DOMAIN AU CLAVIER...

Comme l'année précédente, une pluie bienvenue a rafraîchi la salle de squash de Château-Arnoux, qui abritait sa seconde finale de tournoi PSA Challenger 5000$.

Avec Christophe André et Auguste Dussourd en protagonistes principaux, le casting promettait un spectacle explosif. Le premier ayant eu un tournoi marqué avant tout par l'abandon de ses adversaires, et qui devait avoir des fourmis dans le bras. Ainsi qu'une furieuse envie d'empocher son premier titre sur le circuit PSA.

Le second pour sa qualité première de combattant et un parcours impeccable en sortant des qualifs. Christophe André, à l'échauffement, montrait déjà sa motivation en claquant des parallèles assourdissantes. Renan Lavigne était là pour le conseiller, et surveillait sa performance athlétique depuis sa tablette, le Réunionnais portant un cardio autour de la poitrine.

Les deux joueurs se lancent dans le match à corps perdu : Christophe en étalant rythme et puissance, Auguste en précision et en vitesse. 4-4 au bout de quelques minutes, le public retient son souffle. Christophe fait quelques erreurs, il manque de cohérence et semble surpris d'une telle coriacité chez l'adversaire. Nick nick et voilà le jeune effronté devant à 9-7. Comme les jours précédents, Auguste se bat comme un chien et arrache le premier jeu 11-9.

Dans le 2ème Christophe repart sur des bases solides : ça claque, c'est au fond, c'est droit, ça prend le T. Auguste ne veut pas lâcher, et revient de 3-0 à 3-3, sur de brillantes attaques, au bout de longs rallyes à écoeurer un frappeur. Cela lui coûte, puisque la machine André et son bras mécanique ne s'arrête pas pour autant. La sanction tombe, sèche, sans appel, 11/3.

Le troisième jeu sonne comme une répétition des jours précédents : Auguste lâche très tôt, sauf pour marquer un point et ne pas prendre une bulle. 11/1 pour Christophe, le match semble plié ?

Dès l'entame du quatrième, Auguste montre qu'il n'est pas arrivé là pour rien, ni par hasard. Il joue juste et encaisse les délirantes rafales de caoutchouc de son adversaire. Un 4-0 qui fait douter le public, tant le Cristolien semble pouvoir puiser dans des ressources cachées. Mais là, l'expérience parle, car en plus de jouer fort, Christophe trouve cette forme de régularité qui semblait tant éloignée de lui il y a encore quelques temps. Il ne conteste rien, il s'applique, il transpire le sérieux.

Ce qui n'est pas le cas d'Auguste, qui usé physiquement, on peut le comprendre, va chercher une forme de révolte à 8-6 pour Christophe. L'illusion fonctionne une dernière fois, jusqu'à 8-8, mais le natif de la Réunion balaie les derniers soubresauts d'espoir de son cadet en l'enfonçant au fond du terrain. La deuxième balle de match est la bonne, premier titre pour Christophe André sur le circuit PSA.

Dussourd est au bord des larmes, mais se rassérène vite : son tournoi a été bon, il n'a rien à regretter. Christophe peut lui savourer, il est un peu chez lui ici !

   


Comptes-Rendus
de Fred Domain


Les Photos

Jour 2

Qualifications

19 juillet 2014 - Demi-finales

[Q] Auguste Dussourd (Fra) 3-2 [Q] Lyell Fuller (Eng)
                11/9, 4/11, 9/11, 11/5, 11/7 (81mn)
[2] Christophe André (Fra) 3-0 [Q] Hossam Nasser (Egy)
                 11/1, 4/2 ret. injured, ab. blessure

DES BLEUS PARTOUT!!!
Le mot du Juge-Arbitre Manu Crouin

Nous voilà arrivé au stade des demies finales avec un français présent dans chacune d’elle. La première sera celle de la jeunesse avec Auguste Dussourd, invité surprise à ce niveau de la compétition opposé à l’Anglais Lyell Fuller.

Dans la seconde nous aurons une opposition de style entre l’Egyptien Hossam Nasser sorti des qualifications face Christophe André, seule tête de série encore en course pour le titre. Début des matchs à 18h30.

AUGUSTE/LYELL

Premier jeu au fond jusqu’à 6/6, puis quelques fautes de largeur du l’anglais favorisant les attaques de d’auguste qui se détache 8/6 mais l’anglais recolle au score 9/9. Auguste pousse et s’adjuge ce premier jeu 11/9.

L’anglais passe la vitesse supérieure, il joue plus vite et plus précis, Auguste est impatient il tente et fait des fautes. Il est mené 7/1 puis 9/2. Il rentre trois coups gagnant en dilettante pour revenir à 10/4 mais Lyell conclue sur un retour de service nick.

A 1/1, Auguste remet le bleu de chauffe, il joue moins vite et varie ses hauteurs sur le frontal mais il est tout de même mené 4/1 puis 3/7. L’anglais favorisant de 4 stockes ! C’est alors qu’il décide d’attaquer aux bons moments, il recolle à 9/9 grâce aux gains de rallyes et de bonnes attaques. Coup de théâtre sur un croisé fond de court, Auguste plonge et ce s’ouvre le coude. 10/9 balle de jeu pour l’anglais et temps mort pour soigner Auguste.

Reprise après 7’ d’interruption et faute directe d’Auguste sur le retour de service. Lyell Fuller mène 2 jeux à 1.

Magic Auguste démarre ce 4° jeu à fond pour se détacher 6/1 mais l’anglais a également son temps fort et remonte 5/6. Auguste se reconcentre, rentre 3 coups venus d’une autre planete et conclu ce 4° jeu sur le score de 11/5.

Aguste s’adjuge le dernier jeu 11/7 en jouant à la perfection. Changements rythmes, coups gagnants, fixations. Tous les coups du Squash y sont passés.
Lyell Fuller doit avoir mal à la tête....

AUGUSTE DUSSOURD EN FINALE !

Christophe/Hossam


Premier jeu à sens unique, Hossam Nasser marque le premier point puis Christophe André les 11 suivants. Dans le second jeu Hossam abandonne à 4/2.

FINALE 100% FRANCAISE A CHATEAU ARNOUX

FRED REPORTS... MATCHES.. INTERVIEWS AUGUSTE LYELL....

[Q] Auguste Dussourd (Fra) 3-2 [Q] Lyell Fuller (Eng)
                11/9, 4/11, 9/11, 11/5, 11/7 (81mn)

Dans la chaleur provençale de Château-Arnoux, la première demi-finale a été le théâtre d'un squash de bon niveau. Opposant le français (ayant visiblement bien récupéré de son gros match de la veille) Auguste Dussourd à l'anglais Lyell Fuller, tous deux outsiders sortant des qualifs.

L'anglais, dont le modèle est James Willstrop, a laissé transpirer les mêmes qualités, toutes proportions gardées, avec un revers appliqué, un jeu propre, une bonne présence au T...mais Auguste avait lui aussi des arguments, notamment de combativité, quand elles sont bien cadrées.

La présence de Renan Lavigne a certainement aidé le français, qui a su garder une concentration sans faille et ne lâcher aucun point facilement.

Le match a pris une tournure bizarrement similaire à celui de la veille, avec un premier set accroché qu'Auguste remporte, avant de laisser filer le 2ème 11/4.

Le troisième reprend sur un gros rythme, et Auguste revient avec de belles intentions. L'anglais continue, comme un métronome, sans coups d'éclat, mais avec une belle régularité. En fin de jeu, Auguste s'ouvre le coude sur un plongeon désespéré : le match est interrompu à 10/9 pour Lyell. Il faudra presque 10 minutes pour soigner ce saignement, et ce break est punitif : sur le service de Lyell, faute directe du français et jeu pour son adversaire.

Heureusement pour Auguste, il ne se laisse pas influencer, et les mots du sélectionneur national ont dû être justement choisis, puisque son entame de 4ème jeu est bien meilleure. Déterminé, le français joue juste, sort quelques kills, et plie ce 4ème jeu face à un Lyell qui cherche des réponses, sans succès. Auguste cherche clairement les yeux de son coach à chaque erreur ou point gagné, et y trouve sans doute une ancre pour rester concentré. A

idé aussi par un public conquis devant sa performance, quand son attitude est aussi au rendez-vous, Auguste maîtrise le 5ème jeu. Non pas que le match est devenu facile, mais on voit qu'Auguste ne lâchera pas un point facilement, et que Lyell semble à court d'idées.

Après 81 minutes, le français conclut et s'offre une place en finale, où il retrouvera un autre français : Christophe André. Il lui faudra demain aller puiser loin pour sortir une grosse prestation et espérer inquiéter son puissant aîné. ​

[2] Christophe André (Fra) 3-0 [Q] Hossam Nasser (Egy)                  11/1, 4/2 ret. injured, ab. blessure

La deuxième demi-finale semblait prometteuse, entre le français au squash long et puissant, et l'égyptien offensif et tout en toucher. Hossam Nasser avait bien mal débuté le tournoi, en ne trouvant pas de bus pour l'y emmener, arrivant ainsi en retard à l'hôtel. Une mauvaise préparation qui ne l'a pas empêché de réaliser de solides prestations jusque là, surprenant même par ses qualités offensives exceptionnelles.

Mais après seulement quelques minutes de jeu contre Christophe André, dont les frappes contribuent à l'effritement du mur frontal sur le terrain n°1, il s'arrête sur une blessure à la cheville contractée hier, et qu'il ne pensait pas aussi grave. C'est dommage pour Christophe André en tout cas, qui voit ses deux adversaires abandonner coup sur coup. Son bras doit le démanger, et il se pourrait que l'ogre réunionnais tâte un peu de la chair Cristolienne demain en finale.


Les Interviews de Fred
Auguste Dussourd

Auguste tu as eu un match difficile contre Adam Murrils hier, peux-tu nous raconter comment tu l'as vécu ?

"Je savais que c'était un bon joueur, le début est très serré, je savais qu'il fallait que je pousse pour l'arracher, et je l'ai fait. Mais j'en sors extrêmement fatigué, et je laisse le 2ème jeu sans me battre.

Le troisième à 4-4 je perds trois ou quatre rallyes très longs, et je laisse filer ensuite, sachant que la bataille allait se livrer après. Le 4ème je gagne 18/16, je le vois aussi fatigué que moi.

Christophe André vient me voir et me dit que celui qui en voudra le plus gagnera. J'arrive sur le cours en me disant que je lâche 0 point, et je gagne en étant super content.

C'est ma première demi-finale !"

Tu joues contre Fuller en demi-finales, le connais-tu ?

"On a joué il y a très longtemps, mais je sais que quoi qu'il arrive ça va être dur. Mais je suis prêt"

Comment ça se passe cette année ?

"J'ai eu 2 mois et demi d'arrêt pour des blessures, mais à chaque fois je reviens fort. Je finis super bien la saison en enchaînant 2 finales de tournois européens, une demi-finale ici au minimum, je suis satisfait"

RAPIDO

Ta qualité ?
La combativité
Ton défaut ?
La concentration
Ton shot ?
Le nick, d'où qu'il vienne !
Ton joueur préféré ?
Greg Gaultier
Ce que tu aimes dans le squash ?
La bagarre, la confrontation, gagner
Ce que tu détestes ?
Ha ha, les blocks, me faire bloquer...

RAPIDO

Your main quality ?
Full hand volley drop

Your main flaw ?
I can't tell you that ! (laughs)

Your best shot ?
Forehand volley drop !

Favourite player ?
James Willstrop

Why squash ?
I love the challenge, physically and mentally, and I just love the game.

What you hate about squash ?
Training when you're not playing well
Les Interviews de Fred
Lyell Fuller
 
Lyell, where do you come from ?
"I was born in Exeter, and I have recently move to London where I'm training full-time"

How do you feel here at Château-Arnoux ?
"I was quite happy just to make it to the tournament, because I was far down in the reserve list. To get here last minute was great, every step now is a bonus, so I'm really happy"

How do you define your style ?
"My squash is getting better as the tournament goes on, wich is a good way doing it. I'm getting better and I hope I'll keep it that way."

What about your season ?
"My season ? It's been good, I'm still a junior player, I made a tour in the U.S and in Canada, and it went well. I'm getting ready for the World Junior Championships in August"

Home

[HOME] [Draws2014] [Jour 2] [Fred Interviews] [Qualifying] [Photos] [Infos] [2013]

www.sitesquash/chateauarnoux