Ananas La Reunion 2011

Semaine Greg Gaultier
Semaine Thierry Lincou
Camille Serme

SITE INTERNATIONAL

twitter facebook SiteSquash's avatar

 

Accueil

Streaming
Calendrier
Classement
Tarif-Facturation
Photos
Stages
Liens
Chts France
France/équipes
Ligues / Clubs

Articles
Squash pour les Nuls
Fram's Corner
Sous Presse
Mémoire Squash
Archives
Canada Direct
Joueurs
Videos

Petites Annonces

Librairie
Tristesse
Soin du joueur
Contactez-nous
Des Sous !!!
Ancien Site

 

Site International

FINALES


Photo Album de Fabrice Moullan

4 décembre 2011

Femmes Finale :
ANDRIAMIFIDY Marion 2B79 bat MOR Rebecca 2C120                                  11/7 11/0 11/7
Place 3/4 :
FOSSE Marjory 2D145 bat PAYET Severine 2B87                                           11/6 11/8 11/2

Hommes Finale :
ANDRE Christophe 2B66 bat CANTO Pierre 2C124                                  11/3 9/11 11/4 11/3
Place 3/4 :
PATON Billy 2B71 bat HARRIAU Jean Christophe 2C130                    7/11 7/11 11/9 11/8 11/8

 

La 8ème édition de l’Open des Ananas s’est conclue ce samedi avec les derniers matchs de classement et les deux finales.

Dans la finale femme
Marion Andriamifidy
était opposé à Rebecca Mor pour la revanche de la finale de l’Open du Squash Paradis.

Marion débute le match en mettant du rythme dans les échanges mais Rebecca joue relâchée. Elle tient bien la pression et rentre quelques beaux double mur qui surprennent Marion. Marion met plus de poids dans sa balle et décale bien son adversaire. Elle remporte le premier jeu 11 à 7.

Dans le deuxième jeu, Marion attaque plus à l’avant et continue à mettre de la pression. Rebecca subit le jeu et commet des fautes. Les points défilent et Marion contrôle le T. Rebecca ne trouve plus ses longueurs et Marion prend confiance. Elle gagne le jeu sans que Rebecca ne puisse marquer le moindre point, 11 à 0.

Dans le 3ème, Marion continue à attaquer et mène 6 à 2. Rebecca ralentit le rythme et retrouve ses coups d’attaques à l’avant. Elle revient au score mais Marion gère bien son avance et s’impose 11 à 7. Elle inscrit son nom au palmarès de l’Open et succède à la pensionnaire du Pôle France Féminin, Faustine Gilles.

Dans la petite finale, Marjory Fosse utilise sa puissance et sa tonicité pour contrer les attaques claquées courtes de Séverine Payet. Un peu court physiquement, Séverine commet des fautes et n’arrive pas à tenir le rythme imposé par Marjory. Marjory s’impose en trois jeux et complète ainsi le podium.

Dans la tableau masculin, Christophe André et Pierre Canto s’affrontaient de nouveau en finale, comme l’an dernier.

Dès les premiers échanges, Christophe utilise son amplitude pour se déplacer très peu et forcer Pierre à jouer sous pression. Il s’installe au T et déplace bien son adversaire pour le pousser à la faute. Il rentre quelques belles volleys nick et remporte le premier jeu assez largement, 11 à 3.

Dans le 2ème jeu, Pierre varie plus ses coups et colle ses balles pour obliger Christophe à se déplacer. Il ralentit le rythme et trouve ses marques en attaquant à l’avant du court.

Christophe est obligé de s’employer plus et commet des fautes. Pierre mène 6 à 3 mais Christophe utilise sa puissance de frappe pour recoller au score. 6/6... 7/7.... Puis 8/8 mais Pierre est en confiance et continue d’attaquer. Christophe défend bien mais subit le jeu et concède le jeu 11 à 9.

A un jeu partout, Pierre continue à mettre sa tactique en place et Christophe s’impatiente et commet les fautes. Alors qu’il mène 3 à 0, Pierre attaque toutes les balles mais grâce à son allonge Christophe renvoit bien toutes les balles et réussit même à contrattaquer. Au terme d’un long échange, Pierre commet la faute et semble atteint physiquement par la durée du dernier échange. Christophe en profite pour reprendre le T et attaquer à l’avant avec des balles claquées qui trouvent souvent le nick. Christophe enchaine les coups gagnants et remporte le jeu 11 à 4.

Christophe revient sur le court surmotivé dans le 4ème jeu et ne laisse pas son adversaire respirer. Malgré une bonne défense, Pierre est à bout de souffle. Christophe dirige les échange et sur une dernière volley nick s’impose 11 à 3. Il conserve ainsi son titre et inscrit son nom pour la 3ème année consécutive au palmarès du tournoi.



Dans la petite finale, Jean Christophe Harriau résiste bien au attaques de Billy Paton en variant les trajectoires et en levant la balle. Billy commet des fautes dans les deux premiers jeux, ce qui permet à Jean Christophe de les remporter tout deux sur le score de 11 à 7.

Mais à partir du 3ème, Billy prend plus de marge et travaille physiquement son adversaire qui petit à petit cède du terrain. Billy s’impose finalement en 5 jeux et termine à la 3ème place.

Le tournoi s’est terminé par la remise des prix et l’habituel pot de l’amitié où tout le monde a pu déguster le foie gras préparé par Christian pour l’occasion et manger une fois de plus les fameux ananas.

DEMI-FINALES

3 décembre 2011

1/2 finale Femmes

ANDRIAMIFIDY Marion 2B79 bat FOSSE Marjory 2D145            12/10 11/7 7/11 9/11 11/7
MOR Rebecca 2C120 bat PAYET Severine 2B87                          11/13 9/11 11/6 11/8 11/7

1/2 finale Hommes

ANDRE Christophe 2B66 bat HARRIAU Jean Christophe 2C130                    11/8 11/3 11/4
CANTO Pierre 2C124 bat PATON Billy 2B71                                      10/12 11/9 11/9 13/11

Les demis finale de l’open des Ananas étaient attendues et elles sont répondues à l’attente du public.

La première demi finale Femmes opposait Marion Andriamifidy à Marjory Fosse. Dès le début du match, les échanges sont disputé et l’engagement des joueuses est total. Marion utilise bien sa vitesse de bras pour emmener son adversaire au fond du court mais Marjory tient bien le rythme et varie bien ses frappes.

 Le score est serré et les deux joueuses prennent petit à petit leurs marques, elles rentrent chacune leur tour de magnifique attaques.8 partout.... 9 partout puis 10 partout.... Marion prend les initiatives et réussit à faire le break et remporte le premier jeu 12 à 10.

Dans le deuxième jeu, les échanges continuent sur la même intensité mais Marjory commence à faire des fautes directes et Marion en profite pour prendre le jeu 11 à 7.

Marjory utilise son expérience pour ne pas céder à la pression et retrouve ses longueurs dans le 3ème jeu. Marion se déplace plus et se précipite un peu à l’avant, trouvant à plusieurs reprise le bord du tin. Marjory ne lâche rien et utilise ses croisés frappés pour travailler physiquement Marion. Et c’est payant puisque Marion commence à accuser le coups et concède le jeu 11 à 7.

Dans le 4ème jeu, Marjory prend un léger avantage en début de jeu et réussit à le conserver malgré les attaques répétées de Marion, ce qui lui permet de revenir à 2 jeux partout en s'imposant 11 à 9 dans ce jeu.

Au 5ème jeu, les échanges durent et la deux joueuses attaquent chaque opportunité. Marjory prend beaucoup de risques et commet parfois la faute sous la pression de Marion. Marion continue à claquer ses balles et commence à faire céder son adversaire. Point par point, Marion va chercher la victoire et remporte le jeu 11 à 7 au terme d’un match marathon.

Dans la deuxième demi finale femme entre Séverine Payet et Rebecca Mor, le rythme est moins élevé mais les balles sont collé et les échanges tout aussi disputés.

Séverine utilise sa précision légendaire pour varier le rythme et rentrer des amortis à la perfection et mène 8 à 5. Mais Rebecca revient au score grâce à de très belles longueurs qui empêche Séverine d’attaquer. Séverine utilise chaque opportunité qui lui ait donné pour attaquer à l’avant et reporte le premier jeu 13 à 11.

Dans le 2ème jeu, Rebecca essaie de mettre du rythme dans les échanges et prend un léger avantage mais dès qu’elle met un peu moins de pression, Séverine en profite pour revenir au score. Rebecca commet quelques fautes directes et laisse échapper le jeu, 11 à 9.

Dans le 3ème jeu, Séverine continue à bien attaquer mais à 5/3, elle commence à montrer des signes de fatigue. Rebecca accélère le jeu et provoque les fautes de Séverine. Rebecca s’installe au T et déplace bien son adversaire. Elle remporte le jeu 11 à 6.

Dans le 4ème jeu, Séverine tente de ralentir le jeu et de rentrer balles claquées courtes alors que Rebecca cherche à faire durer les échanges et à mettre du rythme. Le score est serré mais Séverine cède en fin de jeu et Rebecca revient à 2 partout.

Dans le dernier jeu, Séverine reprend le jeu à son compte et attaque sur le revers de Rebecca et mène légèrement mais Rebecca résiste bien et oblige Séverine à se déplacer de plus en plus. Rebecca reprend l’ascendant et attaque à la perfection. Séverine est obligé de prendre des risques et commet les fautes dû à la fatigue. Rebecca s’impose finalement 11 à 7.

Après ses deux matchs disputés, la première demi finale Homme, entre Billy Paton et Pierre Canto, débute avec près de 45 mn de retard et dès les premiers échanges, on se doute que le match va durer.

En effet les deux joueurs mettent du rythme dans la balle et se rendent coups pour coups. Les frappes sont sèches et la balle fuse dans tous les coins. Chaque échange est disputé et les deux joueurs se tiennent au score. 4/4 ...5/5...Pierre commence à prendre l’ascendant et à s’installer au T mais Billy défend bien. Pierre varie bien ses longueurs et fixe à l’avant et provoque les fautes, ce qui lui permet de mener 10 à 6. Mais Billy resserre le jeu et empêche Pierre d’attaquer. Point par point, Billy remonte et oblige Pierre à prendre des risques. Billy reprend le contrôle du T et remporte le premier jeu 12 à 10.

Dans le 2ème jeu, les deux joueurs continuent sur le même rythme et prennent à tour de rôle la tête... 4/2 pour Pierre... 6/4 pour Billy... 9/7 pour Pierre. Tous les points sont disputé et Billy réussit à recoller au score à 9 partout. Mais Pierre ne commet pas la même erreur qu’au premier et continue à prendre l’initiative. Grâce à une fixation à l’avant, il décale bien son adversaire et remporte le jeu 11 à 9.

Dans le 3ème jeu, après deux échanges marathon, la fatigue commence à se faire sentir chez Billy qui ne réussit plus à aller chercher la balle. Mais Pierre aussi a du puiser physiquement et ralentit les échanges. A ce jeu, c’est Billy qui rentre des volley nick et recolle au score mais Pierre fait durer les échanges et continue à fixer à l’avant pour obliger Billy à puiser encore plus physiquement. Pierre mène 10 à 6 et recommence, comme dans le premier jeu, à moins mettre de pression. Billy reprend le jeu à son compte et revient à 9/10 mais commet la faute, ce qui permet à Pierre de mener 2 jeux à 1.


Dans le 4ème jeu, Pierre continue à mettre du rythme et Billy accuse le coup et commet des fautes. Pierre mène assez rapidement 6/4 puis 9 à 6 mais commence à avoir des crampes. Billy se reconcentre et se relâche pour reprendre le T et le contrôle des échanges. Au mental, il reprend l’ascendant et revient au score 9 partout et mène même 10 à 9 mais Pierre se fait violence pour ne pas s’embarquer dans un 5ème jeu. Il recommence à attaquer et à varier les frappes pour finalement s’imposer 13 à 11 au terme d’un autre match marathon.

Dans la dernière demi finale entre Christophe André et Jean Christophe Harriau, Christophe prend le jeu à son compte et utilise sa frappe lourde pour s’installer au T et travailler physiquement son adversaire. Jean Christophe défend bien et pousse Christophe à faire des fautes. Mais il travaille physiquement et petit à petit cède du terrain. A 7/5 pour JC, Christophe prend moins de risque et ne commet plus de faute. Il déplace bien son adversaire et enchaine les point pour remporter le premier jeu 11 à 8.

Dans le 2ème jeu, les échanges sont disputés et Jean Christophe tente de tenir le rythme des échanges jusqu’à 3 partout. Il commence à accuser le coup sous les attaques répétés de son adversaire et ralentit le jeu. Mais Christophe utilise son envergure et sa volley pour rentrer des volleys nick et des attaques courtes et remporte le jeu 11 à 3.

Dans le 3ème jeu, Christophe continue à mettre du rythme et du poids dans sa balle et Jean Christophe subit le jeu. Il réussit tout de même à rentrer quelques coups gagnant mais Christophe contrôle le T. Il enchaine les points et trouve de plus en plus le nick. Christophe s’impose finalement 11 à 4 et se qualifie pour la finale pour y défendre son titre et tenter de remporter l’open pour la 3ème année consécutive.

Ce match conclut une magnifique soirée où le public, venu en masse pour assister aux matchs et encourager les joueurs, s'est régalé


Photo Album de Fabrice Moullan

2 décembre 2011

Hommes
ANDRE Christophe
2B66 bat AMAR Dominique 2D283                                    11/3 11/5 11/7
HARRIAU Jean Christophe 2C130 bat TESSIER Fabien 2C128     10/12 13/11 2/11 11/5 11/8

Femmes
ANDRIAMIFIDY Marion 2B79 bat TECHER Leopoldine 4A602                          11/2 11/0 11/3
FOSSE Marjory 2D145 bat MIR Annabelle 3A182                                           11/6 11/6 11/4
MOR Rebecca 2C120 bat AH HU Valerie 3B248                            11/5 8/11 8/11 12/10 12/10
PAYET Severine 2B87 bat VERMUYTEN Anne 4A572                                       11/4 11/3 11/4

Fosse Mir

Bonamalais Grégoire

Les quarts de finales se sont terminés ce soir. Alors que pour certains favoris la tâche fut assez simple, certains ont dû aller chercher  leur qualification au bout du bout!!!!!

Dans le tableau féminin
Marion Andriamifidy
(Squash Paradis) continue son parcours tranquillement face à Léopoldine Techer (Tampon). Marion contrôle les échanges et malgré une belle résistance de Léo, elle s’impose en trois jeux.

Séverine Payet (Tampon, sur ses terres, en fait de même face à Anne Vermuyten (ASCTR) et se qualifie pour les demis finale.

Marjory Fosse (ASCTR) décroche elle aussi son ticket pour les demis en remportant son match face à Annabelle Mir (Sain Gym). Marjory met beaucoup de rythme dans les échanges et profite de chaque ouverture pour rentrer des amortis. Annabelle ne trouve pas de solutions et commet les fautes et s’incline en trois jeux.

Dans le dernier quart de finale entre Rebecca Mor (BOTC) et Valérie Ah Hu (ASCTR), les deux joueuses débutent le match avec beaucoup de stress. Les échanges sont court et il y a beaucoup de fautes directes.

C’est Rebecca qui réussit à recadrer son jeu la première, ce qui lui permet de remporter le premier jeu.

Dans le second jeu, les échanges s’équilibrent et les joueuses jouent plus libérées. Valérie commence à bien trouver ses marques et rentre quelques belles frappes claquées, souvent gagnantes. Elle remporte le 2ème jeu et revient à un partout.

Dans le 3ème jeu, Rebecca prend un bon départ pour mener 5 à 2 puis 6 à 3 mais Valérie trouve de bonnes longueurs et pousse Rebecca à la faute. Elle revient au score et remporte même le jeu 11 à 8.

Dans le 4ème jeu, Valérie continue à attaquer et contrôle le T. Mené au score, Rebecca recommence à trouver ses longueurs et à varier le rythme de ses frappes, ce qui oblige Valérie à plus se déplacer. Rebecca revient au score et remporte le jeu au tie break, 12 à 10.

Dans le dernier jeu, les deux joueuses se tiennent dans un mouchoir et c’est à celle qui prendra l’initiative la première... 6/6 puis 7/7... Valérie est à chaque fois devant mais Rebecca recolle au score. 8/8 puis 9/9. Et sur une volée qui touche le tin, Rebecca prend pour la première fois du jeu la tête, 10/9 balle de match.

Valérie ne tremble pas et rentre un retour de service gagnant ; 10 partout. Rebecca se procure une nouvelle balle de match grâce à une belle parallèle mais cette fois elle la concrétise et s’impose 12 à 10 au 5ème jeu.

Dans le tableau masculin
les deux derniers quarts de finale se disputaient. Dans le premier, le tenant du titre Christophe André (Sain Gym) a utilisé toutes sa puissance et son envergure pour venir à bout de Dominique Amar (Tampon) en variant bien la balles puissantes en fond de court et les amortis à l’avant. Il s’impose en trois jeux.

Dans l’autre quart de finale, Fabien Tessier (Sain Gym) était opposé à Jean Christophe Harriau (ACS Squash Center, Grenoble). Dès le début du match, les échanges sont disputés et les points durent.

Fabien essaie de mettre du rythme dans ses frappes alors que Jean Christophe tente de calmer le jeu et profiter d’une ouverture pour attaquer à la volée. Fabien réussit à bien décaler son adversaire à l’arrière du court pour placer des amortis qui viennent mourir devant et remporte le premier jeu 12 à 10.

Dans le 2ème jeu, les choses reprennent de plus belles avec quelques échanges marathons mais Jean Christophe ne cède pas et pousse Fabien à la faute et mène 10 à 8. Fabien resserre alors le jeu et colle les balles pour revenir à 10 partout et même mener 11 à 10. Jean Christophe Christophe trouve une longueur parfaite sur l’échange suivant et recolle à 11 partout. Fabien se précipite et commet deux fautes. Il concède le jeu 13 à 11.

Fabien revient sur le court remotivé et recommence à mettre du rythme pour user son adversaire. Petit à petit, Jean Christophe commet la faute et Fabien mène largement au score. Jean Christophe laisse filer le jeu 11 à 2.

Dans le 4ème, c’est Jean Christophe qui utilise toute son expérience pour contenir les attaques de Fabien, ralentir le jeu et provoquer la faute de son adversaire. Il remporte le jeu et revient à 2 jeux partout. Le dernier jeu est très indécis, les deux joueurs commettant des fautes en prenant trop de risques ou cédant à la fatigue.

Jusqu’à 5 partout ; les deux joueurs se tiennent mais Jean Christophe place quelques coups gagnants qui lui permettent de faire le break et de mener 9 à 5. Fabien recommence à jouer simple et à travailler physiquement son adversaire avec de longs échanges et revient à 8/9 mais sur deux balles imprécises, il se fait sanctionner et s’incline 11 à 8 dans le dernier jeu.

Dans les matchs de classement, on a pu assister à de très beaux matchs très disputés. La palme de la soirée chez les femmes revient à Elsa Sioche (Non Classé, Tampon), opposée à Katthy Sin Lee Sou (4C, ASCTR), qui revient de 2 jeux à rien pour s’imposer en 5 jeux sur le score de 11/13 9/11 11/2 12/10 12/10.

Chez les hommes, c’est Gilbert Figuin (Non Classé, ASCTR) qui montre encore tout l’étendu des progrès qu’il a accomplit en s’inclinant de justesse face à Jean Christophe Gowa (3D, Sain Gym) sur le score de 19/17 16/14 11/4.....

Demain les demi finales Hommes et Femmes auront lieu à partir de 19h.

1er décembre

Femmes 1/8 de finale
AH HU Valerie 3B248 bat SIOCHE Elsa NC1402 11/2 11/4 11/3
MOR Rebecca 2C120 bat SIN LEE SOU Katty 4C946 11/2 11/8 11/0
VERMUYTEN Anne 4A572 bat MARTIN Gaelle 4B848 3/11 11/6 5/11 11/4 11/3
PAYET Severine 2B87 bat CHAZAUD Clemence 4C991 11/6 11/5 11/5

Hommes - 1/4 de finale
CANTO Pierre 2C124 bat MOULLAN Fabrice 2C166 11/8 11/5 11/9
PATON Billy 2B71 bat CHAUVIN Ludovic 2D280 11/7 11/5 11/8

Durant la soirée de mercredi soir, les huitièmes de finale femmes se sont terminés.

On a pu assister à une belle bataille entre les deux joueuses de l'ASCTR, Anne Vermuyten et Gaëlle Martin.

En effet les deux joueuses se disputent chaque point et c'est à celle qui poussera l'autre à la faute. Gaëlle prend l'ascendant dans le premier jeu et prend le jeu à son compte. Elle remporte le jeu mais Anne revient sur le terrain remotivé par le coaching ce qui lui permet de revenir à un jeu partout grâce à de belles balles au fond.

Dans le troisième jeu, Gaëlle profite de quelques fautes d'Anne pour mener deux jeux à un. Anne reprend le contrôle du terrain et déplace mieux son adversaire grâce à de bonnes longueurs et quelques amortis. Elle ne laisse que peu de points à son adversaire et remporte les deux derniers jeux, ce qui lui permet de se qualifier pour les quarts de finale.

Dans les autres matchs du tableau, les favories ont largement dominé leurs adversaires. Ainsi la locale Séverine Payet s'impose en trois jeux secs face à Gaëlle Chazaud. Rebecca Mor gagne elle aussi en trois jeux contre Katthy Sin Lee Sou, et de même pour Valérie Ah Hu face à Elsa Sioche.

Du coté masculin, les deux premiers quarts de finale avaient lieu. Dans le premier match, Pierre Canto (Tampon) impose un rythme effréné face à Fabrice Moullan (BOTC).

En début de match, Fabrice résiste parfaitement aux attaques puissantes de Pierre et contre bien avec des amortis à l'avant. Le score est serré et les échanges durent mais Fabrice travaille dur physiquement. A 8 partout, Fabrice cède du terrain et commet deux fautes qui permettent à Pierre de remporter le premier jeu.

Pierre continue sur le même rythme mais Fabrice commence à afficher des signes de fatigue. Il essaie d'écourter les échanges et prend plus de risques mais commet parfois la faute. Pierre gagne le deuxième jeu 11 à 5.

Dans le 3ème jeu, Pierre varie un peu plus ses coups et met moins de pression dans la balle. Fabrice en profite pour rentrer quelques coups gagnants et rester au contact au score mais Pierre remet de la puissance dans ses balles en fin de jeu, ce qui lui permet de dépasser son adversaire et s'ouvrir le terrain. Il conclut le jeu par une dernière attaque frappée courte et gagne sa place en demi finale.

Dans l'autre match, Billy Paton (ASCTR) était opposé à Ludovic Chauvin (Tampon). Les deux joueurs jouent vite et essaie de déplacer leur adversaire au fond du court. Les échanges sont rythmés et les points sont chers.

Billy imprime un rythme élevé dans les échanges afin de maintenir son adversaire au fond du court et l’empêcher de se reposer. Les deux joueurs se tiennent au score. 2 partout...3 partout... Puis 5 partout et même 7 partout mais

Billy est plus frais physiquement. Ludovic subit de plus en plus le jeu et commet quatre fautes d'affilées et laisse échapper le premier jeu.

Dans le deuxième jeu, Ludovic essaie de calmer le jeu mais Billy remet du poids dans sa balle et contrôle les échanges. Ludovic n'arrive plus à défendre aussi bien et cède du terrain. Billy en profite pour remporter le jeu 11 à 5.

Dans le 3ème jeu, Billy continue sur sa lancé alors que Ludovic semble court physiquement. Il tente plus mais commet les fautes. Billy s'envole au score et mène 8 à 1 pour 10 à 4, ce qui lui offre 6 balles de matchs. Sur un sursaut d'orgueil, Ludovic donne toutes ses forces dans la bataille et réussit à sauver 4 balles de match mais s'incline tout de même 11 à 8.

Dans les matchs de classement, on a pu assister à un match très disputé entre Nicolas Baret et Stéphane Leger. Au terme de 5 jeux très indécis, Stéphane Leger s'impose sur le plus petit écart au tie break, après près d'une heure de jeu sur le score de 11/9 11/9 8/11 9/11 12/10.

En fin de soirée, tout le monde s'est réunis pour manger autour d'une bonne assiette. Au choix : Carry Poulet ou Sauté de Crevette !!!!!! Un régal.....

Demain, ce sont les quarts de finale femmes ainsi que les deux derniers quarts de finale hommes qui se dérouleront.

HUITIEMES de FINALES

Hommes - 1/8 de finale
ANDRE Christophe 2B66 bat JUDITH Fabrice 3D972                                  11/6 11/4 11/6
AMAR Dominique 2D283 bat BENARD Alexandre 3A318                               13/11/7 11/9
TESSIER Fabien 2C128 bat FONTAINE Fabrice 3C664                                11/2 11/6 11/5
HARRIAU Jean Christophe 2C130 bat PAYET Jean.guillaume 3C637            11/8 11/5 11/8
MOULLAN Fabrice 2C166 bat GARNIER Nicolas 3C623                                11/6 11/6 11/5
CANTO Pierre 2C124 bat MAILLAT Olivier NC4800                                     11/3 11/3 11/7
CHAUVIN Ludovic 2D280 bat GREGOIRE Julien 3A351                        11/6 11/6 5/11 11/6
PATON Billy 2B71 bat BONMALAIS Sebastien 3D898                                  11/7 11/7 11/2

Femmes - 1/8 de finale
ANDRIAMIFIDY Marion 2B79 bat JORON Pascale 4C1092                             11/1 11/2 11/1
TECHER Leopoldine 4A602 bat AMOURDOM Sophie 4B812                    11/5 9/11 11/8 11/7
FOSSE Marjory 2D145 bat BOURGAULT Gaelle 4C942                                  11/1 11/3 11/5
MIR Annabelle 3A182 bat CROS Sandra 4C886                                           11/6 11/3 11/2

Annabelle & Sandra

Christophe & Fabrice

Fabien & Fabrice

30 novembre 2011

Les huitième de finale femmes ont débuté ce soir et la logique fut respectée !!!!

Dans le premier huitième, Marion Andriamifidy s’est tranquillement imposée face à son adversaire Pascale Joron. Marion a géré les échanges et ne concèdent que 4 points dans le match.

Il en fut de même pour Marjory Fosse et Annabelle Mir qui s’imposent en trois jeux secs assez facilement, respectivement face à Gaelle Bourgault et Sandra Cros.

Dans le dernier huitième de la soirée, Léopoldine Techer domine bien son adversaire pendant un jeu et demi contre Sophie Amourdom. Après avoir gagné le premier et mené assez largement dans le deuxième, Léo commence à faire des fautes directes et concède le jeu. Elle se reprend en main dans le troisième et quatrième jeu et s’impose en quatre jeux.

Du coté masculin, les huitième de finale se sont terminés et là aussi les favoris n’ont pas tremblé.

Jean Christophe Harriau (Grenoble) rentre bien dans la compétition et s’est bien réglé au climat de la Réunion. Il remporte son match en trois jeux secs face au local Guillaume Payet.

De leur coté, Christophe André et Fabien Tessier, tous deux vainqueur d’une des éditions précédentes de l’open (2009 et 2010 pour Christophe et 2008 pour Fabien) remportent leurs matches assez largement face à Fabrice Judith et Fabrice Fontaine.

Dans le dernier huitième de la soirée, pour le derby entre les deux tamponnais, Dominique Amar commence très bien le match face à Alexandre Benard mais Alexandre revient bien au score. Dominique réussit tout de même à remporter le premier jeu au tie break 13 à 11.

Dans le deuxième jeu, Alexandre commence à accuser le coup et Dominique en profite pour mettre du rythme et faire durer les échanges. Alexandre commet des fautes et s"incline 11 à 7.

Dominique reprend sur le même rythme le 3me jeu et mne rapidement 6 à 1 mais lâche un peu la pression. Cela permet à Alexandre de revenir au score.. 7 à 8 puis 8 à 9 mais ne réussit pas à égaliser à chaque fois. Dominique gère bien ses quelques points d’avance et sur une ultime attaque à l’avant, il s’impose 11 à 9.

Demain soir, les huitièmes de finale femmes se termineront et deux des quarts de finale hommes auront lieu, entre Pierre Canto (Tampon) face à Fabrice Moullan (BOTC) et entre Billy Paton (ASCTR) face à Ludovic Chauvin (Tampon).

 

LES DAMES COMMENCENT...
LES HOMMES CONTINUENT

29 novembre 2011

Le tableau féminin a débuté ce lundi soir avec le pré tour dans une ambiance très conviviale.

Dans le premier match de la soirée, Gaelle Bourgault rentre un peu tétanisé sur le court, ce qui permet à son adversaire Gilberte Serveaux de prendre l’avantage au score au début du jeu.

Plus le match avance et plus Gaelle lâche ses coups mais c’est trop tard pour le premier jeu. Gilberte remporte celui 11 à 9. Gaelle frappe mieux les balles et déplace Gilberte pour gagner les deux jeux suivant assez largement 11 à 2 puis 11 à 1.

Dans le 4ème jeu, les échanges sont plus disputés mais Gaelle réussit à l’emporter 11 à 7 et se qualifie pour le prochain tour où elle jouera l’ancienne championne de France jeune, Marjory Fosse.

Il en fut quasiment de même pour Elsa Sioche qui était opposé à Véronique Asson. Elsa se fait surprendre dans le premier jeu par les amortis de son adversaire et concède celui ci mais elle se reprend bien par la suite pour mettre du la vitesse dans les échanges pour finalement remporter le match en 4 jeux.

Le match de la soirée chez les femmes fut la rencontre entre Caroline Marie Louise et Sandra Cros. En effet les deux joueuses ont tout donné sur le court, toujours avec un grand fair play l’une pour l’autre.

Du début à la fin du match, les échanges furent disputés et le résultats incertain. Caroline est en réussite au début du match et remporte les deux premiers jeux 11 à 7 puis 11 à 9 mais Sandra réussit à ne pas s’affoler. Elle défend sur tous les points et ramène bien la balle pour revenir à 2 jeux partout.

Un peu émoussée physiquement, Caroline commet des fautes dans le 5ème jeu, ce qui permet à Sandra de remporter le dernier jeu 11 à 4.

Dans les autres matchs de la soirée, Clémence Chazaud s’est imposé en trois jeux secs contre Cécile Haber ainsi que Kathy Sin Lee Sou face à Carolne Vitry grâce à de très belles balles à l’avant du court. Dans le derby de l’ASCTR, Pascale Joron l’emporte face à Nicole Gadet.

Du coté masculin, c’était le début des huitième de finale avec l’entrée dans la compétition de certains des favoris. Et il n’y a pas eu trop de surprise !!!

En effet, Pierre Canto met un terme au très beau parcours de la révélation du tournoi, le non classé Olivier Maillat. Celui ci a beau attaquer dans tous les sen, il n’arrive pas à décaler Pierre qui contrôle bien les échanges et s’impose en trois jeux secs.

Fabrice Moullan, opposé à Nicolas Garnier, utilise bien sa puissance et sa variation de trajectoire pour déplacer son adversaire et diriger les échanges. Il s’impose lui aussi en trois jeux.

Pour son premier tournoi depuis son arrivée en début d’année à la Réunion Ludovic Chauvin affrontait Julien Grégoire. Les deux joueurs jouent très tôt la balle et les échanges sont rapide mais Julien commet trop de fautes, ce qui permet à Ludovic de remporter les deux premiers jeux. Malgré un sursaut d’orgueil et le gain du 3ème jeu, Julien s’incline dans le 4ème à cause de ses fautes directes.

Dans le dernier match de la soirée, Billy Paton a utilisé toute sa puissance pour déplacer son jeune adversaire, Sébastien Bonmalais et le travailler physiquement. Sébastien contient bien les attaques de Billy mais le rythme qui lui est imposé l’oblige à parfois prendre des risques, ce qui est payant en début de jeu.

Sébastien mène même 6 à 1 mais petit à petit, il commet la faute. Billy varie bien les attaques à l’arrière du court avec ses frappes puissantes et remporte le premier jeu 11 à 7. Dans le deuxième jeu, Billy continue à déplacer son adversaire et les échanges sont disputés. Billy gagne de nouveau le jeu 11 à 7.

Mais dans le troisième jeu, Sébastien ne peut plus renvoyer les attaques de Billy. A bout de souffle, il s’incline 11 à 2 dans le dernier jeu.

Demain soir, les quatre derniers huitièmes de finale auront lieu avec l’entrée dans la compétition du tenant du titre, Christophe André, ainsi que le deuxième tour du tableau féminin.

Gaelle et Gilberte

Léo Techer

Caroline Marie Louise et Sandra Cros

Pascale Joron Nicole Gadet

Pierre Canto et Olivier Maillat

Julien et Ludovi

QUALIFICATIONS


Les Dames du Squash,
Mme Lincou, Mme Payet

Olivier Maillat et Jean Christophe Gowa.

Sébastien Bonmalais et Gilbert Figuin.

28 novembre 2011 - Jour 3

Les matchs du tableau de qualification se sont terminés ce dimanche soir avec de nouveau l’entrée en lice de huit nouveaux joueurs face aux vainqueurs des tours précédents. Ces matchs étaient qualificatifs pour les huitièmes de finale où rentrent les mieux classés du tournoi dont le tenant du titre, Christophe André.

De retour à la compétition depuis la naissance de son fils, Alexandre Benard a réussi à gérer son match face à Gwenole Salaun, même si il a du puiser un peu physiquement pour conclure.

De son coté, Fabrice Fontaine qui a profité de son passage à la Réunion pour faire le tournoi, s’impose en trois jeux secs face à Jean Claude Vitry qui n’a pas réussi à rentrer dans le match.

Guillaume Payet et Julien Grégoire, respectivement opposés à François Haillet et David Horeau, trouvent petit à petit leurs marques dans le match et concèdent tous deux un jeu mais s’imposent en quatre.

Nicolas Garnier a eu beaucoup plus de mal à se défaire de Ludovic Domitile.

En effet après avoir remporté le premier jeu au tie-break, Nicolas subit les attaques de Ludovic et concède le 2ème jeu. Il se reprend bien pour gagner assez largement le 3ème jeu et mené 10 à 6 dans le 4ème mais Ludovic ne lâche rien et réussit a empocher le jeu 14 à 12 pour revenir à 2 jeux partout. Dans le 5ème, Nicolas prend un bon départ et gère bien son avance pour finalement gagner le match.

Pendant ce temps, Olivier Maillat continue à faire des dégâts dans le tableau, cette fois contre Jean Christophe Gowa.

Dans le 1er jeu, Jean Christophe réussit à cadrer le jeu et l’emporte 11 à 6 mais Olivier commence à faire durer les échanges. Petit à petit il use son adversaire et lui met la pression en ramenant encore et encore la balle. Olivier remporte le 2ème jeu au tie break 12 à 10.

Les deux joueurs continuent sur le même rythme et c’est à celui qui a le plus de réussite. Malgré la perte du 3ème jeu, Olivier ne s’affole pas et poursuit son travail de sape. Grace à son physique, il pousse Jean Christophe à la faute et remporte les deux derniers jeux et gagne ainsi le match en 5 jeux.

Pour son entrée dans la compétition, Sébastien Bonmalais était opposé à l’autre bonne surprise de ce tournoi, Gilbert Figuin.

Sébastien met du rythme dans les échanges mais Gilbert réussit à bien tenir l’échange. Les deux joueurs profitent de chaque opportunité donnée par l’autre pour attaquer à l’avant.

A ce jeu, Sébastien est plus précis et remporte le premier jeu. Dans le 2ème jeu, le score est serré et les échanges disputés mais Gilbert commet deux fautes directes en fin de jeu qui permettent à Sébastien de l’emporter 11 à 9.

Dans le 3ème jeu, Gilbert commence à accuser le coup physiquement face à la jeunesse de Sébastien (13 ans) et subit un peu plus les échanges. Il réussit à rentrer quelques belles attaques mais Sébastien reste concentré pour finalement s'imposer 11 à 7. Il se qualifie ainsi pour le prochain tour où il sera opposé à Billy Paton.

Dans le dernier match, Akim Benzidane était opposé à Fabrice Judith pour une revanche de leur quart de finale lors des Championnat de Ligue 3ème Série. Akim l’ayant remporté 3 jeux à 2.

Dès le départ, Fabrice prit le jeu à son compte pour ne pas commettre les même erreurs que lors de leur dernière confrontation. Il met du rythme dans les échanges et utilise son amplitude pour volleyer et mettre la pression à Akim, ce qui lui permet de remporter le premier 11 à 6.

Dans le 2ème jeu, Fabrice continue à bien mettre sa tactique en place et joue libéré, ce qui lui permet de trouver de magnifiques amortis et de bien claquer ses volées. Akim ne peut rien faire et s’incline 11 à 1.

Dans le 3ème jeu, Akim réussit à placer quelques amortis collés mais Fabrice est en confiance malgré la fatigue. Il remporte le dernier jeu 11 à 6 et gagne le droit de rencontrer le favori Christophe André en huitième de finale.

Demain le tableau féminin débute avec le premier tour ainsi que la moitié des huitième de finale du tableau masculin.
26 novembre 2011 - Jour 2

Les qualifications pour le tableau final de l’Open des Ananas se poursuivent...

Avec son lot de surprises et d’exploits !!!!

C’était aujourd’hui l’entrée de huit nouveaux joueurs (tableau progressif). Certains ont très bien réussi leur entrée en dominant largement leur adversaire moins bien classé.

Ce fut par exemple le cas de Fabrice Judith (ASCTR) qui était opposé à son camarade de club, Willy Techer. Connaissant le gros physique de Willy, Fabrice est resté très concentré dans son match et réussit à s’imposer 3 jeux à 0.

Il en fut de même pour l’autre derby opposant les deux tamponnais, Jean Claude Vitry et Jean Philippe Capus, habitués à jouer ensemble tous les mercredi après midi et à faire de longs matchs. Jean Claude s’impose lui aussi en trois jeux secs. Comme quoi les matchs en tournois sont différents de ceux à l’entrainement.

Dans la deuxième partie de tableau, les matchs furent beaucoup plus accrochés. En effet, Olivier Maillat (Non Classé) continue sur sa lancé de belles performance en s’offrant cette fois le scalp de Stéphane Leger (4A).

Après un premier jeu remporté par Stéphane, Olivier fait durer les échanges et met du rythme dans ses balles pour user Stéphane et la fatigue se fait petit à petit sentir. Olivier remporte le deuxième jeu 11/9 puis les deux jeux suivant plus largement, 11/3 et 11/5. Il se qualifie ainsi pour le prochain tour où il affrontera le Saint Gillois, Jean Christophe Gowa.

Ludovic Domitile réussit lui aussi un bon match face à Willy Sebie. Les deux joueurs se tenant dans un mouchoir au score. Ludovic remporte le premier jeu 11 à 9 mais Willy revient à 1 partout. La victoire se joue sur un fil puisque Ludovic s’impose dans les deux jeux suivant au tie break 13 à 11 puis 12 à 10. Il sera opposé au prochain tour à Nicolas Garnier.

De son coté, David Hoareau (Jardin du Squash) a bien failli se faire sortir dès son premier match face au gaucher Nicolas Baret. En effet, il a fallut 5 jeux et près de 50 minutes d’effort à David pour finalement s’imposer 11 à 8 dans le 5ème, après avoir été mené 8 à 6 !!!!!

Dans le dernier match, on a pu assister au retour à la compétition de Yannick Cadet face à Gilbert Figuin. Les deux joueurs nous ont offert un très beau match, un peu tendu au départ. Et pour la première fois, Gilbert a réussit à jouer à son meilleur niveau, c’est peut être le fait d’avoir pour une fois gagner son premier tour la veille !!!!

Dans le premier jeu, les échanges sont très disputés et les attaques fusent des deux cotés sur un rythme effréné. Gilbert gère mieux la fin de jeu et remporte le jeu 13 à 11.

Dans le deuxième jeu, Yannick contrôle plus le T et a plus de temps pour attaquer à l’avant , ce qui lui permet de revenir à 1 partout. Gilbert ne lâche rien dans les jeux suivants et réussit à bien contrer les attaques de son adversaire. Il pousse Yannick à la faute et remporte les deux jeux 11 à 6 et 11 à 9. Il réalise ainsi son plus beau match et sa meilleure perf (4A).

Il devra sans doute élever encore son niveau de jeu au tour suivant où il sera opposé au jeune Sébastien Bonmalais (13 ans, champion de ligue 3ème Série).
 
                               
 



Jean Claude Vitry et Jean Philippe Capus

David Hoareau  Nicolas Baret.

Yannick Cadet face à Gilbert Figuin

26 novembre 2011

La 8ème édition de l’Open des Ananas a débuté ce vendredi soir avec les premiers tous de qualifications.

On a ainsi pu voir les hommes en forme du moment, Willy Techer et Olivier Maillat, en pleine préparation des Championnats de France 5ème Série, se qualifier assez tranquillement.

Il en fut de même pour la plupart des matchs, la logique du classement étant respecté. Il n’en fut pas de même pour Patrick Chane Fo (Non Classé, Squash Paradis) qui réussit à garder son calme et à s’imposer face à Ariel Freckhaus (4D, ASCTR), toujours aussi expressif sur le court.

Le match de la soirée a opposé deux joueurs du Tampon, Jean Philippe Capus et Jérôme Boidron. En effet les deux joueurs ont bataillé dur pendant près d’une heure pour savoir qui allait finalement l’emporter.

Les deux joueurs ayant des jeux assez similaire, avec beaucoup de balles frappées, des doubles mur et un gros physique. Jean Philippe remporte le deux premiers jeux à l’expérience et se procure même deux balles de matchs dans le 3ème jeu.

Mais Jérôme persévère et réussit à pousser son adversaire à la faute. Atteint physiquement, Jean Philippe perd le 3ème jeu et dans la foulée le 4ème.

Le dernier jeu est très indécis. C’est à celui qui fera le moins de faute et qui sera le plus lucide. Et c’est Jean Philippe qui finalement s’impose 11 à 8....

Les qualifications se poursuivront ce weekend pour désigner les huit joueurs qui rentreront dans le tableau final.

La première soirée s’est conclue autour d’une bière en dégustant des bouchons. ce qui promet une longue semaine pleine de squash !!!!

On aura une pensée pour les jeunes de l'association en pôle en métropole qui ne seront pas présent pour l'Open: Adrien et Mathias Grondin au Mans ainsi que Laura Gamblin et Marine Benard à Chatenay Malabry. Et le moins jeune Daniel Grondin qui n'a pas pu faire le déplacement pour l'open !!!!!


                                
La 8ème édition de l'Open des Ananas se déroulera du 25 novembre au 3 décembre au Squash Club du Tampon à la Réunion.

Cette année, contrairement aux années précédentes, il n'y aura pas de délégation de métropole mais le niveau sera tout de même très relevée avec la participation des meilleurs joueurs réunionnais dans le tableau masculin et féminin.

Le tournoi masculin débute le weekend du 25 novembre avec les premiers tours mais les favoris ne commenceront le tournoi que mardi.

Parmi ceux ci, on peux compter le double tenant du titre Christophe André ( Sain Gym N°1 Réunionnais, Champion de France 2ème Série 2010 ), Billy Paton (ASCTR, N°2 Réunionnais), Pierre Canto ( Tampon N°3 Réunionnais ) et Fabien Tessier (Sain Gym N°4 Réunionnais, Vainqueur en 2009) ainsi que le joueur de Squash Center Jean Christophe Harriau qui avait déjà joué les troubles fêtes à l'occasion de l'Open d'été en sortant Mathieu Fort.

Dans le tableau féminin, le tableau moins très relevé que les années précédentes. En effet, Faustine Gilles (N°7 française, Championne de France Junior 2010), vainqueur en 2010 ainsi que la franco mauricienne Vanessa Florens ( N°1 mauricienne, Championne de France Junior en 1996, 1997 et 1998), vainqueur de cinq des sept éditions, ne seront pas présentes.

Ce sera l'occasion pour les meilleurs joueuses locales de tenter d'écrire leur nom au palmarès de l'Open. Il y aura notamment la présence de Séverine Payet ( Tampon N°3 Réunionnaise, 4ème au Championnat de France 2ème Série 2010) ainsi que les jeunes joueuses montantes avec Marion Andriamifidy ( ASCTR N°1 Réunionnaise, Vice Championne de France -15 2010) et Océane Montet ( Paradis, N°4 Réunionnaise ) et le retour à la compétition de Marjory Fosse (ASCTR, Ex N°9 francaise , ancienne membre de l'Equipe de France Junior ) et de Rebecca Mor (BOTC, N°5 Réunionnaise, Finaliste de l'Open du Paradis le weekend dernier).

                                   

 

 

Home ] Calendrier ] Tournois ] Articles ] Links ] Joueurs ] Sous Presse ] InfosUtiles ] Contact ] DesSous ] FramsCorner ] Archive ] Recherche ] Live ] Ligues ]

©2013 SiteSquash