Ile Rousse

• Ile Rousse  •  •  •

 

Tournoi 2017

Juniors

Tournoi 2016

Tournoi 2015

Tournoi 2014

Tournoi 2013
WSA 2012

Tournoi 2012

News 2011

Tournoi 2011

Tournoi 2009
Tournoi 2008
Tournoi 2007
Tournoi 2005
Club du Mois
Divers
 



      

 

  [ Home ] Podiums ] Jeudi ] Mercredi ] Mardi ] Lundi ] Dimanche ] Samedi ] Photos ] Intro ] 2016 ]


PHOTOS  LES PODIUMS            Reportage Telepaese

TABLEAU HOMMES

TABLEAU FEMMES

TABLEAU JEUNES

TABLEAU FEMMES 3/16

TABLEAU FEMMES 17/32

TABLEAU HOMMES 3/16

TABLEAU HOMMES 17/32


TABLEAU HOMMES 33/48

TABLEAU HOMMES 4964

TABLEAU HOMMES 65/80



Programme de vendredi

Comment ça, ça finit aujourd'hui?

Finale
[1N16] Faustine Gilles 3-0 [1N14] Maud Duplomb
                         12/10, 11/9, 11/8

Finale
[1N11] Benji Aubert 3-1 [1N17] Camille Serme  
                        6/11, 11/4, 11/6, 11/6
Petite Finale
[1N16] Antoine Petrucci 3-0 [N128] Mathieu Huin
                        11/3, 11/9, 11/2



Journée de jeudi



Le mot de Paulo la Science

Classement Hommes :

1. Benjamin Aubert, 2. Camille Serme, 3. Antoine-Camille Petrucci, 4. Mathieu Huin, 5. Théo Parent, 6. Myles Mc Intyre, 7. Sam Gould, 8. Emmanuel Villier, 9. Joseph Raskin, 10. Ronan Ristord, 11. Fabien Cahvoutier, 12. Maël Letourneau, 13. Pablo Richet, 14. Adrien Guidoni, 15. Oliver Lamilango, 16. Mickaël Macone, 17. Thomas Winston, 18. Alexis Soheylian, 19. Gonzalo Fernandez, 20. Paul Letourneau … 79 participants.

Classement Femmes :

1.
Faustine Gilles, 2. Maud Duplomb, 3. Léa Barbeau, 4. Cyrielle Peltier, 5. Ninon Lemarchand, 6. Marianne Villier, 7. Niki Shemirani, 8. Noëlie Marchetti, 9. Cléo Meyneng, 10. Kara Lincou, 11. Mahé Asensi, 12. Marion Geoffroy, 13. Sophie Dugas, 14. Delphine Scaion, 15. Mélissa Mebarek, 16. Alexandra Pagnerre … 32 participantes.

Benjamin Aubert et
Camille Serme tout en haut

par Xavier Romieu


Vainqueurs du 21eme open international de L’Ile-Rousse, Benjamin Aubert et Faustine Gilles succèdent au palmarès à deux grands noms du squash mondial, Thierry Lincou et Isabelle Stoehr.

Une édition, marquée une nouvelle fois par un niveau de jeu exceptionnel, avec la présence notamment d’une forte délégation américaine emmenée par le Patron Lincou, mais également celle de la n°2 mondiale Camille Serme, impressionnante tout au long de cette semaine.

Benjamin Aubert sans concession

Battu lors d’une demi-finale mémorable l’an passé par Thierry Lincou, Benjamin Aubert espérait bien cette année remporter son premier titre à L’Ile-Rousse. Face à lui, la n°2 mondiale Camille Serme, vainqueur la veille du Piaf Petrucci, avait jusque là mis au supplice tous ses adversaires masculins.

Dès l’entame, la Cristolienne développait un jeu propre et précis, comme à son habitude, et profitait de quelques erreurs d’Aubert pour empocher la première manche (11/6).

Piqué au vif, et surtout secoué par Renan Lavigne, entraineur de l’équipe de France, le jeune Benji remettait immédiatement les gaz dans le second (11/4). Sur les bons rails, l’Aixois augmentait encore le rythme et faisait étalage de tout son jeune talent, sans concession.

« Trop vite, fort et précis » expliquait au terme du match la n°2 mondiale, qui s’inclinait dans les deux sets suivants (11/6, 11/6). La logique était respectée, Benjamin Aubert s’offrait un premier sacre amplement mérité à L’Ile-Rousse. L’ovation était belle de la part d’un public, qui ne s’y trompait pas, il y avait bien deux immenses champions hier sur scène.

Folle ambiance pour la remise des prix

L’ambiance restait à son paroxysme pour la remise des prix, qui clôturait en beauté cette belle semaine.

Les jeunes montaient les premiers sur le podium. Tristan Mebarek (U11 ans G), Melvil Scianimanico (U13 ans G) et Charlotte Piscione (U13 ans F) complétaient le palmarès 2017.

De son côté Antoine-Camille Petrucci, superbe vainqueur de Mathieu Huin pour la 3eme place (11/3, 11/9, 11/2) montait sur la 3eme marche dans une ambiance de feu en expliquant : « Tant que je ne gagnerai pas ce tournoi, je reviendrai ! Vous m’avez sur le dos pour quelques années encore ! »

Vivement l’an prochain !

C'était ma première visite sur le tournoi, cela près de 15 ans que le Piaf me serine que je devrais faire le tournoi d'Ile-Rousse.

J'ai pris du temps, mais j'ai fini par venir. Et je ne regrette pas. Un tournoi superbe, une ambiance merveilleuse, bravo, vous êtes aussi bon que les Chtis....

          

Finale
[1N16] Faustine Gilles 3-0 [1N14] Maud Duplomb
                         12/10, 11/9, 11/8

Une grosse, une très grosse bataille - comme le score vous le signale - entre une Maud Duplomb peut-être pas aussi en forme physiquement qu'elle ne voudrait l'être, et Faustine Gilles, kiné de son état, mais au toucher et à la cervelle toujours aussi pointus...

Faustine prend un excellent départ, grâce à une bonne vitesse de jeu qui surprend la 7 fois gagnante du tournoi, faute après faute, 7/3.

 Maud, combative comme toujours, recolle au score, inquiète son adversaire, 7/8, mais Faustine n'a pas de pression, balle de jeu 10/7.

Maud, égale à elle même, sauvera 3 balles de jeu, 10/10, mais c'est tout de même Faustine qui s'impose enfin dans ce jeu crucial, 12/10.

Le second est plus serré dès le début, 2/2, 6/6, 7/7, 8/9, mais c'est encore Faustine en tête, et si Maud encore une fois sauve une balle de jeu, elle s'incline 11/9.

Menée 2/0, on peut penser qu'elle va lâcher. Ha ha ha. As if. Même menée largement au score, 3/0, 5/1, 7/2, faisant des fautes car arrivant juste un peu trop tard sur la balle, Maud continue de courir, et de frapper, et de se battre.

Typique de notre Duplomb, elle sauvera 4 balles de match de 10/3 pour perdre avec tous les honneurs et notre admiration, 11/8 au 3ème.

Intense et disputé, une belle finale ma foi...
 

Petite Finale
[1N16] Antoine Petrucci 3-0 [N128] Mathieu Huin
                        11/3, 11/9, 11/2

Je sais qu'il a fait bonne figure, et que quelque part, cela ne l'a pas vraiment dérangé de perdre contre sa copine Cam hier en demie, mais quand même. Ca a du piquer un peu - même si des petites blessures physiques l'empêchent de s'entraîner comme il le voudrait.

Quand il est arrivé sur le court, le Piaf "meant business". Autrement dit, il n'était pas venu pour faire de la figuration, 7/0, 8/1, 10/2, 11/3 en quelques minutes.

Bon, pour arriver à ce résultat, il avait joué très, très vite contre le très solide/sérieux Mathieu Huin, et il était clair qu'il ne pourrait pas physiquement soutenir un tel rythme durant tout le match.

Le second est beaucoup plus équilibré, Mathieu répond du tac au tac maintenant que la vitesse est légèrement plus lente, et que les erreurs font leur apparition dans le jeu du Corse. 3/3, 5/5, 6/6, 7/7, 8/8, 108, 9/10, mais un crucial 11/9 pour le Piaf, qui revient rapidement pour le 3ème, et s'assied sur le court, pour récupérer un peu....

Dans le 3ème, deux petits "moments arbitrages", avec un let qui est accordé à Mathieu, qui pour moi était clairement un stroke, Antoine venant se jeter droit sur Mathieu, ne lui laissant absolument aucun accès à la balle.

Et le plus intéressant est la deuxième décision, coup de bol, j'ai la photo (cliquez dessus pour l'agrandir)...

Antoine tente de se dégager après avoir joué la balle au milieu, il est clair sur la photo que c'est un stroke, mais regardez-bien le tour du cadran de la montre de Mathieu, qui durant l'accrochage, se détache.

Comme l'offense - la gêne - vient AVANT la chute de l'objet, un stroke devrait logiquement être accordé à Mathieu.

Mais n'ayant pas la chance d'avoir le replay comme moi, l'arbitre annonce stroke pour Antoine...

Décision qui apparaît un peu dure.. un let - dans le doute - aurait sans doute été plus judicieux. Mais bon, à postériori, on est toujours très savant...

Si Mathieu s'est un peu énervé - deux décisions contre lui coup sur coup - sur le moment, dès la fin du match, il a déclaré que cela n'aurait rien changé au résultat du match...

En effet, le score du 3ème est sans appel, 11/2....

C'est un tournoi que je fais depuis des années, un club que je connais bien, depuis que je suis un junior...

C'est une seconde famille pour moi...

Et voilà, je suis venu, encore une fois, et encore une fois, je n'ai pas gagné.

Mais je continuerai à venir, tant que je ne l'aurai pas gagné...

        

Comme Faustine, je suis pas trop discours, mais bon.

Je suis vraiment ravie d'être venue faire le tournoi, merci à Benji pour la leçon aujourd'hui, et pour ceux qui demande quelle est la différence entre squash féminin et masculin, vous l'avez vue aujourd'hui, ça va très vite, trop vite!

Mais bon, vous n'allez pas vous débarrasser de moi comme ça, j'espère bien revenir l'année prochaine.

Merci à mes sponsors, à tous ceux qui me soutiennent toute l'année, et à l'équipe du tournoi ici qui a fait un travail extraordinaire...

        

Finale
[1N11] Benji Aubert 3-1 [1N17] Camille Serm
                        6/11, 11/4, 11/6, 11/6

Si Camille prend le premier jeu après une succession de fautes directes - et rapides - au milieu du jeu qui donne confiance à la Cristolienne, 8/4, pour prendre le jeu 11/6, un remontage de bretelles maison de l'entraîneur Renan Lavigne au jeune joueur du Creps, membre de l'équipe de France, remet les pendules à l'heure masculine.

Arrêtant les "c...", Benji frappe vite, frappe fort, frappe avec consistance et précision.

Camille ne peut pas grand chose, sinon saluer les jolis coups de l'adversaire, ce qu'elle fait avec grâce.

8/1, 9/2, Benji prend le second 11/4, 10/2 dans le second, Camille se reprend un peu en fin de jeu, ne s'inclinant que 11/6, sauvera une balle de match dans le 3ème, même score, 11/6.

Une finale moins brillante que la demie de Cam contre le Piaf, qui avait été de toute beauté. Aujourd'hui, Benji a fait le boulot, et il l'a très bien fait.

Dimanche  Samedi   Lundi  Mardi   Mercredi   Jeudi

Ile Rousse