Jeudi

• Ile Rousse  •  •  •

 

Tournoi 2017

Juniors

Tournoi 2016

Tournoi 2015

Tournoi 2014

Tournoi 2013
WSA 2012

Tournoi 2012

News 2011

Tournoi 2011

Tournoi 2009
Tournoi 2008
Tournoi 2007
Tournoi 2005
Club du Mois
Divers
 



      

 

  Home ] [ Jeudi ] Mercredi ] Mardi ] Lundi ] Dimanche ] Samedi ] Photos ] Intro ] 2016 ]


PHOTOS
STREAMING YOUTUBE  
STREAMING FACEBOOK

TABLEAU HOMMES

TABLEAU FEMMES

TABLEAU JEUNES

TABLEAU FEMMES 3/16

TABLEAU FEMMES 17/32

TABLEAU HOMMES 3/16

TABLEAU HOMMES 17/32


TABLEAU HOMMES 33/48

TABLEAU HOMMES 4964

TABLEAU HOMMES 65/80


Programme de jeudi

DEJA LES DEMIES

[1N14] Maud Duplomb 3-0 [1N31] Léa Barbeau
                      11/5, 11/7, 11/8
[1N16] Faustine Gilles 3-1 [1N15] Cyrielle Peltier
                      5/11, 11/9, 11/9, 11/0

[1N11] Benji Aubert 3/1 [1N28] Mathieu Huin
                       11/4, 11/13, 13/11, 11/6
[1N17] Camille Serme 3-1 [1N16] Antoine Petrucci
                        11/8, 5/11, 11/7, 11/7


La Journée de Mercredi

C'est dur de jouer des coups quand on n'est pas en équilibre....

Cela fait un an que je me bats contre moi-même, contre mon corps, que ce n'est pas facile, et quand l'élément fatigue - du stage que nous faisons tous les jours - intervient, ça met un grain de sable dans les rouages.

   
    

Les Dames....

Nous commencions par un match Expérience contre Jeunesse. Et comme souvent, c'est l'expérience qui l'emporte entre Maud Duplomb et Léa Barbeau.

Léa je pense n'est pas rentré dans le match mentalement qu'au 3ème. Son match hier contre Noëllie l'a peut-être fatiguée, plus d'un point de vue mental qu'autre chose...

Le premier, beaucoup, mais alors beaucoup de fautes de la junior, qui ne met assez sous pression Maud, 11/5. Si la petite se reprend dans le second, elle tente toujours un peu trop tôt - un manque de physique peut-être?

Le troisième, elle est déterminée à faire mieux, et construit très bien ses échanges, trouvant même à plusieurs reprises de jolies flicks qui surprennent l'ancienne joueuse de l'équipe de France.

Mais à 6/6, un petit coup de pompe de la Jeunesse, qui sauvera une balle de math à 10/7, mais sert dehors pour s'incliner 11/8 devant une Maud toujours aussi dangereuse et solide...

Une surprise - qui n'en n'est pas une en fait. La défaite en 4 jeux de Cyrielle Peltier contre Faustine Gilles. Elles ont toutes deux un passé dans l'équipe de France - junior ou senior - même si Faustine est maintenant kiné, tandis que Cyrielle tente de se remettre d'une opération au pied, avec des hauts et des bas.

Le premier jeu est complètement dominé par la Manselle, 11/5, et on ne voit pas comment Faustine pourrait revenir, surtout quand elle est menée 7/2 dans le 2ème.

Et là, Cyrielle se prend le mur plein fouet. Faustine remonte au score, tranquillement, et arrache le jeu 11/9.

Le troisième sera crucial, une grosse bataille, 3/3, 5/5, 6/6, mais c'est Faustine qui mène d'un rien, mais qui mène, 8/6, 9/7, 10/8, une balle de jeu sauvée, 9/10, mais c'est le couperet, 11/9 pour Faustine.

Plus de jus pour Cyrielle, qui ne marquera pas un seul point dans le 4ème... Grosse victoire pour Faustine, qui a joué le jeu parfait, puissant et en toucher. Superbe.

Et ces Messieurs

Nous avons été gâtés je dois dire. Un bel apéritif avec le match qui aurait pu aller très vite, Benji Aubert contre Mathieu Huin. Que nenni.

Après avoir pris le premier, le jeune du Pôle, qui avait perdu l'année dernière en demie contre Thierry Lincou dans un match homérique, s'est un peu relâché, et a pensé qu'il pourrait revenir en fin de jeu, pour faire un peu de spectacle.

Mathieu lui, était très concentré, et devant deux spectatrices toutes acquises à sa cause, s'est arraché pour prendre le second contre toute attente, 13/11.

Mais il ne s'est pas arrêté là. Par un jeu patient, bien concentré, il a poussé Benji jusque dans ses derniers retranchements dans le jeu suivant, et a même une balle de jeu! Benji resserre, et c'est lui qui s'impose, 13/11.

Dans le 4ème, Mathieu n'est plus en mesure de mettre autant de pression que dans les deux jeux précédents, et finit par s'incliner, 11/6, mais beau, beau spectacle pour sûr....

Un des plus beaux matches que j'ai vu cette année entre Camille Serme et Antoine Petrucci. Quel match. Quelle intelligence de jeu tous les deux. Quel toucher. Quelle construction d'échange. Quel respect entre ces deux amis. Et quel physique pour Camille.

Un bonheur.

Comme vous le savez si vous avez lu l'article de Xavier hier, Camille et Antoine Camille s'entraînent à Créteil. "Jamais je ne gagne là-bas. Et là, je viens chez lui, et je gagne!!!" a souri Camille après le match.

Qu'Antoine me pardonne, mais aujourd'hui, je soutenais la femme, la joueuse. En ces temps où un ahuri de McEnroe tente encore une fois de diminuer l'importance et la qualité du sport féminin, il était pour moi capital que Camille arrive en finale de ce tournoi mixte.



Et elle l'a fait, grâce à un Antoine irréprochable de comportement, avec panache, et comme dirait Pagnol, "avé la manière"....

Premier jeu, Camille est à l'aise, pas de pression, elle n'a jamais battu Antoine, 4/1, 5/2. Antoine trouve de superbes combinaisons, 7/5. A 8/8, tout est possible, mais c'est Cam qui marque 3 points d'affilés, 11/8.

Dans le second, changement de tactique pour Antoine, qui frappe plus fort à l'arrière, agrandit le court pour son adversaire, et finit à l'avant. Camille ne peut pas suivre, essaie de trouver des raccourcis, qui finissent dans la plaque, 11/5 pour Camille.

Le troisième est à mon avis capital. S'il avait mené 2/1, je pense que Antoine aurait trouvé l'énergie physique et mentale de finir en 4. Et je pense que Cam l'a senti. Elle prend un excellent départ, étouffe le Corse, 4/0; 5/1. Sentant le danger, Antoine resserre, 4/5, 5/6. Mais à 7/7, on sent que le physique n'est plus tout là pour Antoine, Camille allonge, et Antoine trouve la plaque, 11/7.

Gros effort d'Antoine dans le 4ème pour revenir de 0/4, 7/7, mais Camille s'envole vers la victoire, 4 points d'affilés, et les deux joueurs sortent du court sous les ovations des spectateurs, des applaudissements qui ont duré bien longtemps...

DIMANCHE  SAMEDI  LUNDI  MARDI   MERCREDI

Jeudi