Jour 1

• 5RSquash • Vendargues •   

France 2017 ] Demies ] Quarts ] [ Jour 1 ] Photos ] Présentation ] Tableaux ] Exhibition 2016 ] France Interclubs ] Presse ]

Championnat de France Elite 1ère série



TOUTES LES PHOTOS
 

Vendredi 10 février 2017

[1] Grégoire Marche (Montpellier) 3-0 [9/16] Yann Perrin (Mulhouse)     11-5 11-5 11-7 (31mn)
[5/8] Benjamin Aubert (Aix) 3-0 [9/16] Antoine-Camille Petrucci (Balagne / Valence) 11-3, 11-3, 11-5 (25mn)

[1] Coline Aumard (Créteil) 3-0 [9/16] Soraya Renai (Sq95) 11-2 11-5 11-3 (28mn)
[5/8] Charlotte Delsinne (Gradignan) 3-0 [9/16] Laura Paquemar (Lorient) 11-7 11-9 11-8 (28mn)

Laura Paquemar s’entraîne moins, mais elle a quand même donné du fil à retordre à l’ancienne joueuse de l’équipe de France junior devenue kiné, Charlotte Delsinne.

Le scénario a toujours été le même, avec un jeu serré jusqu’à 8/8, mais là, Laura qui force un peu craignant de ne pas tenir physiquement et qui fait la faute au moment crucial. C’est encore plus évident au second, 9/7 pour Laura, et 3 fautes sur 4 points suivants.

« All credit to Laura », elle n’a jamais lâché, et a continué à pousser malgré le déficit de deux jeux. Un joli match, que Cha-Cha sera contente de gagner 3/0, car match piège en puissance…

Je n’ai pas confiance en moi physiquement, car depuis que je fais une prépa littéraire à Nantes, j’ai moins de temps pour m’entraîner, mais contente de l’avoir accrochée au jeu, même si je suis déçue de perdre bien sûr, et de lui avoir donné des points facile sur les fins de jeu.

J’aime toujours autant jouer contre Charlotte, car chaque fois, je sais que j’ai tout laissé sur le court…
                                  

Yann Perrin a toujours eu un superbe coup de raquette, mais une propension à la faute qui relève du niveau d’Abouelghar – les fans de squash international sauront de quoi je parle !

Si Greg Marche ouvrait un peu le court, ou était un peu complaisant avec ses longueurs, il se fait punir rapidement. Mais le favori tête de série n°1 du tournoi a su allonger et appuyer sur l’accélérateur en fin de jeu… Joli match.

J’ai fait un bon match, je suis content. J’ai réussi à bien contrôler sur le côté gauche, et au début, j’ai réussi à jouer des échanges longs, mais pas trop rapide, car je me serais fait dépasser, un rythme contrôlé et calme.

Dans le premier on a eu deux gros échanges à 6/6, 7/6, qui m’ont un peu séché, et après, bien sûr, plus le match avance, plus c’est dur physiquement. Mais bon, content de mon match, j’ai bien attaqué, et comparativement au peu de jeu que j’ai, bonne performance.

                                

Je ne suis pas au mieux dans la tête en ce moment. C'est difficile de se battre à la fois contre soi-même et un adversaire, surtout quand il est aussi fort. Maintenant je vais essayer d'aller chercher la neuvième place, que j'ai déjà obtenue deux fois je crois.

                       
 Avec les forfaits je me retrouve tête de série 5/8 donc ça change un peu la donne. Au début j'avais du mal à jouer sur le court vitré, je prenais pas mal de roustes. Mais j'ai beaucoup joué sur celui d'Aix ces derniers temps, et ça m'a bien aidé aujourd'hui. J'ai eu de bonnes sensations, donc je suis content de rejouer sur le même court demain. Ça va évidemment être très dur contre Grégoire (Marche), même si je l'ai battu à l'entraînement récemment (rires). Je vais essayer de réaliser l'exploit, mais je ne pars pas en me disant que je n'ai aucune pression car j'ai envie de bien faire. 

                    

Les Tableaux

Page Fédérale

Présentation
du Tournoi

Y a pas photo, l’écart est trop grand, mais je le savais, il n’y a pas de doute, et je le savais, pas de surprise : il n’y a pas eu de match….

Je travaille maintenant dans un parc de jeu pour enfants en tant que responsable activités, dans le 77 à Emenainville. Je ne joue plus assez, surtout que je travaille également pour un soutien scolaire qui aide les enfants en difficulté. Alors, je fais les matches du mardi, le Critérium Ile-de-France, mais ce n’est pas vraiment suffisant.

Mais bon, le squash était mon sport, j’ai été athlète de haut niveau, et revenir dans cette compétition est un immense plaisir pour moi, j’y revois mes amis, et c’est toujours un grand bonheur de revenir ici...

[3/4] Geoffrey Demont (Montpellier) 3-0  [9/16] Rohan Mandil (Jeu de Paume)  11-4 11-5 11-2 (21mn)
[9/16] Sébastien Bonmalais (OI.COM / Toulon) 3-1 [5/8] Johan Bouquet (PUC) 11-5 8-11 11-5 11-4 (48 mn)

[3/4] Laura Pomportes (Mulhouse) 3-0 [9/16] Sarah Mekhalfi (Gradignan)  11-5 11-6 11-1 (19mn)
[5/8] Énora Villard (Créteil) 3-0 [9/16] Florence Fournier (PUC)   11-3, 11-5, 11-0 (20mn)

Première surprise de la journée avec la qualification du jeune Sébastien Bonmalais pour les quarts de finale pour sa 1ère participation.

Johan Bouquet a mis un peu de temps à rentrer dans le match, et son adversaire en a profité pour creuser rapidement l'écart dans le premier jeu.

Le joueur du PUC a ensuite trouvé davantage de longueurs de balle par la suite pour égaliser logiquement à 1-1.

Les échanges sont de plus disputés dans le 3ème, mais c'est Bonmalais qui fait la différence grâce à sa couverture de terrain et sa défense au dessus de la moyenne.

Mené 2 jeux à 1, Bouquet se retrouve dos au mur et jette toutes ses forces dans la bataille. Le début du quatrième jeu est serré, mais le Parisien sort un peu de ses gonds suite à quelques discussions avec les arbitres. La fin de match est totalement à l'avantage du Réunionnais, qui affrontera demain Geoffrey Demont en quart de finale.

Aujourd’hui, la qualité des balles de Geoffrey a été bien meilleure que la mienne, il a collé de superbes longueurs au fond, et m’a imposé son jeu, sa tactique. Je n’ai pas trouvé de solutions, il m’a empêché de jouer mon jeu, et je n’ai pas pu jouer mes coups d’attaques.

Je m’entraîne au Jeu de Paume avec mon frère aîné Quint, sous la houlette de mon père Danny… Mon ambition dans les deux ans est d’atteindre le top 10 français…
                        Rohan Mandil

Je suis seulement un peu déçue, j’étais un peu molle à l’avant du court, trop juste au niveau de l’échange, et pas à l’aise. En fait, je me suis dit, c’est Laura, je n’ai aucune chance.

Mais bon, je suis contente de ce que j’ai fait à l’avant du court, je me rends compte que je suis plus solide qu’avant, et je suis contente de ma progression à ce niveau.

Maintenant, je me suis un peu concentrée sur mes études STAPS pour le concours Kiné, et je me rends compte qu’il faut vraiment que je me concentre sur mon physique.

       

[5/8] Auguste Dussourd (Créteil) 3-0 [9/16] Jérôme Dadot (Auvergne)   11-2, 11-3, 11-2 (20 mn)
[9/16] Fabien Verseille (Aix) 3-0 [3/4] Baptiste Masotti
(Mulhouse)      11-7, 14-12, 11-6 (37 mn)

[5/8] Maud Duplomb (Annonay) 3-0 [9/16] Laura Gamblin (Créteil)                     11-8, 17-15, 11-7 (30mn)
[3/4] Chloé Mesic (Bourges) 3-0 [9/16] Océane Cebollada (La Rochelle)   11-2, 11-2, 11-6 (15mn)

Je suis évidemment super content de cette victoire. Si je m'étais préparé pour ce tournoi ? Depuis quelques temps, j'ai changé mon hygiène de vie, j'ai arrêté de fumer … Je ne sais pas s'il faut que tu écrives ça...????

Aujourd'hui, j'étais bien sur le court. Je sentais bien la balle, je n'étais pas fatigué après les longs rallyes et je tenais le rythme sans problème.

 Après c'est un match pas évident pour lui car il me respecte, et je pense que j'étais le joueur que les têtes de série voulaient éviter au premier tour.

Je n'ai pas trop puisé dans mes réserves en vue du quart de finale, c'est plutôt mentalement, je ne suis plus habitué à jouer des matches comme ça.

Demain, j'ai un match difficile contre Auguste, mais les forfaits de Greg et Mathieu changent complètement la donne. Je n'ai peur de personne, tous les joueurs qui sont ici je les ai déjà battus.

Je voudrais également remercier mon frère, dont les conseils ont été très précieux aujourd'hui. 

                            

Je ne m’entraîne plus du tout, je travaille maintenant chez Leroy Merlin, et je suis en train de monter vers un poste de responsable, donc, ce n’est pas facile de faire ses preuves, il faut travailler un peu plus, et donc moins de temps pour soi.

Mais bon, Auguste, il est au-dessus, et puis, c’était son anniversaire, je ne pouvais pas lui faire ça…
          

Alors, les points positifs : contente de ma combativité, j’étais bien dans le match, intense et combative, mais un peu dur de structurer mes pensées, un peu frustrée également car là, franchement, j’ai découvert un autre niveau de jeu, c’était une véritable leçon de squash, l’écart était vraiment très grand.

J’ai remarqué également que j’étais trop vivace, j’allais trop vite, je ne pensais à récupérer toutes les balles, sans vraiment réfléchir ni prendre mon temps.

Bon, mon tournoi commence maintenant, demain, c’est Laura Gamblin qui m’attend me dit-on, il va falloir que je me concentre sur mes déplacements – prendre plus mon temps – et mes longueurs, et d’être plus consciente du monde autour de moi au lieu de rester dans ma bulle.

Pas facile au début de se prendre 3/0 au premier tour de son premier Championnat de France…

     

Dans le premier jeu il a bien joué, il a beaucoup utilisé les lobs, ça me gênait pas mal, et moi j'étais un peu en retrait. Je suis rentré plus fort dans le deuxième jeu et ça a été mieux à partie de là.
           
J'avais une grosse envie de jouer, d'autant que la journée a été longue ! J'ai essayé de ralentir le jeu au maximum, j'ai des lacunes techniques donc je dois utiliser mes armes.
    
Pour moi ce n'est que du bonheur d'être là, donc je vais me mettre minable sur tous mes matches....

         

[5/8] Victor Crouin (Toulon) v [9/16] Fabrice Mattei (Ajaccio / Toulon)           11-9, 11-1, 11-3
[2] Lucas Serme (Créteil) 3-0 [9/16] Enzo Corigliano (Vincennes)                   11-6, 12-10, 11-5

[5/8] Julie Rossignol (Squash 95) 3-0 [9/16] Maëlle Fuhrer (Squash 95)      11-6, 11-1, 11-6
[9/16] Élise Romba (Créteil) 3-1 [2] Cyrielle Peltier (Mulhouse) 3-1   7-11, 11-7, 11-7, 11-5

Un joli match entre deux joueuses du même club, Squash 95, entraînée par Medhi Renaï, et qui donc se connaissent bien. Et c’était un peu ça le problème de la petite Maelle Fuhrer, 17 ans, visiblement manquant de confiance en son jeu.

Ce qui est bien dommage, car cette petite, elle a du potentiel. Un, elle n’a jamais lâché, et même 10/4 balle de match down, elle a continué à se battre, en produisant un des plus beaux échanges de la partie, ne s’inclinant que 11/6. Deux, elle a l’intelligence du jeu, elle varie bien ses hauteurs, et manque juste de force physique.

En face, Julie Rossignol, une joueuse très agréable à voir jouer, bien physiquement, une très bonne frappe, une volée de revers délicate et très incisive. Du joli squash, et très fluide.

Excellent match.

Nous nous entraînons une fois par semaine quand nous y arrivons, car elle joue l’après-midi et moi le soir. J’ai un peu l’habitude de perdre contre elle, et j’avais du mal à me persuader que je pouvais la battre.

Je n’avais pas confiance en mon jeu à l’avant du court, du coup, j’ai tenté d’allonger, mais mes longueurs laissaient à désirer, et elle a bien réussi à me balader partout.

J’étais bien rentrée dans le match, pour une fois, tandis qu’elle, pas trop. J’ai essayé d’en profiter, mais ça n’a pas suffit…

                                 

Dans le premier jeu, elle a essayé de ralentir, et c'est une filière dans laquelle je ne suis pas forcément à l'aise. Ensuite j'ai eu de meilleures longueurs et je suis parvenu à prendre la balle plus tôt.

Dans chaque jeu, il y a eu quelques échanges très serrés et qui ont fait la différence.

Même si Cyrielle n'est pas à son meilleur niveau, c'est une très belle victoire pour moi d'autant que c'est la première fois que je passe un tour au championnat de France !

Demain je vais jouer contre Julie Rossignol, on se connaît depuis qu'on est toutes petites et on est amies.

Il y a une place en demi-finale au bout, donc on va tout donner toutes les deux et ça va être une grosse bataille.
          
Bizarre, très bizarre comme sensation. J’ai bien commencé le match, je me sentais bien, j’étais bien sur le T, je dominais bien l’avant du court, 9/4, 11/7 je crois, mais j’ai commencé à sentir le pied, en fait, non, à ne plus le sentir, comme si j’avais des fourmis, comme s’il enflait, j’ai commencé à gamberger, 4/0 je suis menée au 2ème, et puis, là, je ne joue pas une débutante, alors à chaque balle où je suis un peu en retard, c’est la balle de trop, et je me fais dominer à l’échange. Et plus elle me fait courir, moins c’est bon pour moi….

Bon, c’était un test, mon premier tournoi officiel en 6 mois, mais ce qui est le plus frustrant, c’est qu’un jour, c’est mieux qu’aujourd’hui, et le jour d’après, c’est pire !...

      

Palmarès

Les Qualifiés

     

Jour 1

[Home] [France 2017] [Demies] [Quarts] [Jour 1] [Photos] [Présentation] [Tableaux] [Exhibition 2016] [France Interclubs] [Presse]